Nous sommes le Samedi 24 Octobre 2020 6:00

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Vendredi 21 Août 2020 22:50 
Hors ligne
Triposteur Km 1
Triposteur Km 1
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 18 Mai 2010 19:05
Messages: 1563
Localisation: Croix Rousse à la montagne
Vu cette saison complètement disjonctée, un peu de douceur apporterai un surplus d’envie!!!!!
Faut que la motivation revienne!;-)

Aller les rillettes, Claquer le chrono comme il se doit......

En plus, il y a les nouvelles tenues....

Ca va déchirer.....

_________________
Ce n est plus « l hypo « mon animal préféré, place à l horloger! Remettre les pendules à l heure.... :inlove:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Vendredi 21 Août 2020 23:14 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé

Enregistré le: Mercredi 01 Novembre 2017 19:16
Messages: 253
Quelle belle parole de Président !
Allez les rilliettes, éclatez vous bien !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Samedi 22 Août 2020 13:30 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 06 Octobre 2018 21:24
Messages: 378
Localisation: Fontaines sur saone
Bon courage, croisons les doigts pour une météo pas trop chaleureuse

_________________
Lipton pour les intimes


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Dimanche 23 Août 2020 13:52 
Hors ligne
Triposteur Km 1
Triposteur Km 1
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 18 Mai 2010 19:05
Messages: 1563
Localisation: Croix Rousse à la montagne
Il est coutume de partager des CR après avoir fait un tri, cassé du ravito et taillé une ou deux rillettes!!!!! Bien sûr avec beaucoup d’autre recitoire qui donne envie de lire le « tout »....

Ou sont vos plumes????

J’ai hâte!!!!

;-)

_________________
Ce n est plus « l hypo « mon animal préféré, place à l horloger! Remettre les pendules à l heure.... :inlove:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Dimanche 23 Août 2020 18:40 
Hors ligne
Triposteur Km 3
Triposteur Km 3
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 19 Septembre 2009 17:34
Messages: 3794
Localisation: Cx-Luizet
Ray Zin sec a écrit:
Il est coutume de partager des CR après avoir fait un tri, cassé du ravito et taillé une ou deux rillettes!!!!! Bien sûr avec beaucoup d’autre recitoire qui donne envie de lire le « tout »....

Ou sont vos plumes????

J’ai hâte!!!!

;-)


Les résultats sont en ligne monsieur le Président :onfire:

Un peu de récup et à vos plumes :wink: A la lecture des résultats, il y a dû avoir de beaux duels :bomb: :bomb:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Dimanche 23 Août 2020 22:07 
Hors ligne
Triposteur professionnel
Triposteur professionnel
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 04 Mai 2017 21:30
Messages: 665
Une tartine Prometteuse.
Ce tri bien trapu fait grimper de 2 200 sur 40 km à vélo mais une grosse poignée du club avait coché la case. Sur le M : 12 rilliettes. 2 rilliettes sur le S. Avec Manue (qui s’est mise aux cyclos de 4000 D+) on a décidé de voir qui ferait le meilleur vélo pentu ! Et à la veille du départ, j’étais pas très rassuré sur le résultat.
Une Orga qui assure
Quasiment toutes les autres cases triathlon se sont décochées mais celle-ci a résisté. Vu l’ambiance générale, il faut être un sacré capitaine de tempête pour organiser un truc pareil. A une époque où tout le monde fait pschiit au moindre souffle, Il faut reconnaitre que là ils ont assuré, faisant même face parfois à la mauvaise volonté des participants, perso ils m’ont impressionné.
Un départ en catastrophe
Ade oublie les chaussures de vélo (il m’écrasera donc en basket), Manuee casse ses lunettes puis convainc un arbitre de les lui réparer. Personne ne semble en forme parmi les jaune et bleu (à part Adrien mais lui il est tout le temps en forme même en short orange par -8°). L’horaire prend du retard sous un soleil écrasant et puis…. plouf. Il s’agit de s’économiser à mort pour le plat de résistance (le vélo contre D+Manue). Tout en swingant mollement un deux-temps économe a la respiration complètement pas alternée, je retrouve avec un peu de déception, la propension du triathlète à se monter dessus avec insistance, à ne pas nager droit et à se montrer goujat tout ça pour finir à une place minable au lieu d’une place identiquement minable mais moins mal acquise. Le Covid n’aura pas eu raison de cela, sniiif :sarcasm: .
Un vélo … pentu
Pour battre Manue, je me suis conditionné : Evaluation en réel sur l’Alpe d’Huez (elle m’a tartiné bien sûr) Analyse de ses GPX, calcul des puissances-cibles à respecter dans le plat, dans la pente, gestion de l’alimentation, double carbonara la veille. Pour être sûr d’affronter la meilleure Manue, on a même parié que si je gagne, on fait Embrun. Je sors donc de l’eau très frais avec une tâche : préparer un gros vélo quitte à exploser le temps de transition T1 et à vomir sur la CaP.
Une fois lancé hors du parc à vélo, je me concentre afin de tout gérer en machine. Bien sûr, comme d’habitude, les cadres aéros fusent en déposant mon brave Btwinalu moins bien motorisé mais je ne me laisse pas distraire (d’ailleurs, on en retrouvera plus d’un en carafe dans les cols, y compris parmi ceux qui roulaient en escadrille, les coquinous ! A tous les coups ceux-là ils nagent en appui sur des gens biens ces petits bâtards ;-) ) Un bon vent de dos nous lance tous sans problème. Alors que tout est sous contrôle et que les chiffres sont meilleurs que prévu, catastrophe : j’ai oublié les barres! J’ai les outils, les chambres, les feux, MAIS LES PUTAINS DE BARRES JE LES AI PAS. C’est la cata et je ne cesserai de demander à mes compagnons d’infortune pentue si ils savent où il y a des ravitos solides, j’ai même failli m’arrêter pour ramasser une barre tombée sur le parcours.
Au sommet du premier col (Chaussy), oh joie « RAVITO » menu complet, je prends …. Tout. C’est un festival de chips, bananes, pruneaux, fromage, pain d’épice enfournés avidement par poignées en roulant sans les mains. La sortie est sauvée. Reste à descendre, je fais de mon mieux (Manue descendra 4 km/h plus vite, deuxième rilliette au chrono de tous les temps pour ce col, derrière un pur cycliste probablement sous acide et en GSXR ce jour-là. Il faut dire que quiconque a déjà descendu un col avec Manue croit forcément en Saint Christophe). Pour compenser (je sais qu’elle va descendre comme un missile) chaque fois qu’il y a une relance j’écrase les pédales à mort afin de ne pas ralentir le rythme de descente. C’est la fête des Watts, faut bien digérer tout ce ravito…
Le deuxième col = la Madeleine est chaud aussi, faut se faire arroser au jet d’eau et rouler à l’ombre sans laisser baisser le rythme, globalement ça tient bien pour moi. Je commence à me dire « Quand même ça devrait le faire ». Les 200 derniers mètres sont très inconfortables. Dans la fin de ce col, se poste l’ambulance anti-malaise et nombre de triathlètes posent pied à terre et marchent quelques dizaines de mètres pour attendre un espoir de replat qui leur permette de pédaler à nouveau. Enfin le sommet ! Et perclus de douleurs, je ne relâche qu’une fois la barre d’entrée du T2 franchie.
Les jeux sont faits, reste à courir
Bon maintenant, il y a plus d’enjeu mais faut quand même finir ce tri. Alors après avoir pitoyablement claudiqué les 50 premiers mètres et avoir redefoncé le ravito T2, je pars à 7 minutes par kilomètre en descente. Comme me dit Nico en me dépassant à ce moment-là « y a pu trop de plaisir » c’est vrai qu’on est dans le domaine de la survie. Interrogeant sans cesse les rilliettes sur l’écart qui m’intéresse, je vois Prune apparaitre juste derrière moi dans le dernier tour. Croyant à une attaque, je me satellise à la stupéfiante vitesse de 6 min/km assailli par une cohorte de crampes qui toquent à la porte. Afin de résister et de terminer dans un réjouissant, médiocre mais honnêtement couru 4h54 minutes. Dont 3h31 de vélo = Juste quelques secondes de moins que Manue qui a cependant fini en 4h51, Ouffffffff.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Lundi 24 Août 2020 13:37 
Il aura fallu que Planplan dise le mot magique pour transformer un tri qui devait être « pour le plaisir » en mission de guerre cycliste !
Le pari est lancé rien ne va plus au vélo.

C’est donc l’estomac dans les chaussettes (pour ne pas dire ailleurs) que je me retrouve pour la 4eme fois avec Prune à la Madeleine
(On y aura passé des weeks-ends là bas entre les reco des reco et la cyclo... On est des légendes parmi les « Local Legends »)
Mais on avait beau connaitre chaque virage, chaque rampe du parcours Planplan aka ZwiftMan avait fait du quali toute l’année et m’avait déposée à la Croix de Fer quelque semaine avant…ça allait pas être facile

Après un départ dans le stress total (sous un soleil de plomb), une natation dont le seul but était de ne pas trop utiliser les jambes, et une T1 compliquée me voilà sur le vélo et c’était parti pour se mettre dans le rouge de partout : plat, montée, descente et montée va falloir faire la TOTALE.

Bonne surprise ! je croise Elo sur les 1er 10km. On discute un moment, les crampes d’estomac habituelles arrivent et nous voilà déjà sur la 1ère montée. Mon capteur à moi c’est Elo ! Elle commence à me distancer mais le but est mtn de ne pas la voir disparaître au loin comme les autres fois.

En haut du col de Chaussy on remplit les gourdes et on commence la descente. Rester concentrer et toucher le moins possible les freins, « Planplan te fera de cadeau nulle part ma vieille. ». Je me fais alpaguer par un bénévole qui me demande de ralentir puis par une piqûre de guêpe et voilà déjà le 2nd col.

Elo me rattrape. On rediscute sinon se serait pas Elo ;-) et petit à petit elle s’éloigne. A partir de 1800D+ je me mets à maudire tous les Planplan de la terre tellement mes jambes me brûlent.

La T2 arrive et c’est dans le brouillard complet que je fais la CAP.
Heureusement il y a la femme de Planplan (qui me dit qu’il n’est pas loin) les rillettes qui ont fini, Prune (qui court comme si elle avait pas fait de vélo avant), et Laeti pour m’encourager et ça fait du bien au moral !
Finalement Planplan rafle la mise et me coiffe au poteau le malin ! Mais ce tri aura été bien sympa, une bonne météo, une super orga, et des rillettes au top !! Mais au fait Planplan, Embrun c’est où ?


Haut
  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Lundi 24 Août 2020 14:03 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 09 Novembre 2016 15:36
Messages: 250
Et si on commençait la saison de tri par la Madeleine …

3 … 2 … 1 … partezzzzzzz …

En quelques foulées, un jet de masque en poubelle et une mise à l’eau périlleuse … nous voilà dans l’eau ! Comme dans n’importe quel mass-start, il faut faire son chemin, heureusement que les vagues sont petites (100 participants à la fois) ! 100m de nat plus loin … et merde … la lunette gauche qui se rempli d’eau … c’est pas le moment de s’arrêter … sinon on te passe dessus … c’est la loi de la jungle …tant pis … on continue … j’essaye de viser au plus juste en alternant technique de visée (acquise lors des entrainements, merci les coachs) et repérage de mes compatriotes que je pense être Planplan sur ma droite au bonnet rose … et Adrien devant puis rapidement derrière (ah ben ouais … la combi mon pote :mdr: …). Ça continue, j’suis pas frais, ben ouais … j’ai pas eu le temps de m’échauffer … j’ai les blancs de poulets qui commencent à tirer … allez, on se concentre … on gère le mouvement … à la fin du premier tour, on commence à être chaud … je prends le temps d’écoper ma lunette gauche et c’est reparti mon kiki … oh pinaise … je vois finalement mieux sans eau … je découvre le paysage … et hop direction la dernière ligne droite vers la sortie … tu nages … jusqu’à ce que les bras touchent le fond … t’as des mecs qui marchent depuis 50m déjà … mais tu sais que les cailloux ils font mal aux pieds … tu te relèves et tu essayes tant bien que mal de gérer un semblant d’équilibre … tu tires sur la ficelle … et là … mais pù^$* :onfire: … ça vient pas … on garde son calme … on dé-scratches le petit bout de combi avant de tirer comme un benêt sur la ficelle …. Zziiiiiiipppp …. Libéréee … délivrééeee …. Et non pas encore … il faut enlever les jambes … (Pendant ce temps-là … le speaker qui annonce que Marlène Cotenet à tout défoncer sur la nat … big-up sista’ 8-) ) … et là, sur l’aire de transition inspirée des miniatures de Disney … tu essayes de garder un semblant de contrôle et de grâce … que néni mon ami … tu baisses tout comme un bourrin … tu piétines la combi …et rackkk sflouup … la première jambe est passée … un peu plus de précaution sur la jambe gauche … et ben oui … la puce mon gars … faut pas l’arracher … ensuite deuxième moment de solitude … tu t’assois pour mettre tes chaussettes :blush: … la grande classe. Bon allez on enchaine mon gars … on est pas là pour compter les m’n’ms dans le sachet … du coup, il fait chaud … pas besoin de manchette … tu jettes tout dans le sac … tu enfiles ton casque et ton porte dossard … et hop en avant pour de nouvelles aventures …

... à bicycleeeeetttteee !

Un début en vélo qui promet … de bonnes sensations sur le plat (#EntrainementIronman) … on s’hydrate, on mange un bout … attention tout de même aux watts … faut en garder sous la pédale, y paraitrait qu’ça monte … on passe au-dessus de la rivière, au-dessous de la voie ferré et c’est là que tout bascule … nous voilà dans les lacets de Montvernier … 13h30 … soleil au rendez-vous … bref … ça chauffe mais alors ça chauffe dur … Un p’tit coucou à Marlène qui négocie la montée tout en sagesse … et là, la question se pose … est-ce qu’y’a encore de la rilliette devant ????? … quelques dizaines de mètres plus loin … un jeune fou en combinaison bleu me dépasse … Atrien … salut mon ami … c’est là que je me dis tout simplement « et merde » … lui préfère me dire « il me manque un pignon » … je lui répondrais « il te manque un mollet » … on n’échappe pas à quelques petites piques entre rilliettes :lol:
L’ascension continue … le p’tit jeune, intrépide, s’est échappé d’une cinquantaine de mètre seulement … pas de quoi s’inquiéter encore … moi je gère la puissance … pas au-dessus de 250 ! La régularité me permet de gagner du terrain … 40 … 30 … 20 … puis 10 mètres nous séparent … la p’tite bête est blessée ! Hop, je passe devant … « aaahhhh j’l’ai bouffé » me dis-je … mais pas de laisser-aller, on continue tranquillou … oui mais tranquilou à 250W j’ai dit !!! … cela nous amène à un premier démontage de ravito : remplissage de gourdinette et pain d’épice ! Le petit Adrien arrive et se sustente à son tour … je repars, prêt et concentré pour la descente … quuueeee c’est bon l’air frais … et alléluia … un jet d’eau … quel bonheur …mais quel bonheur mes amis … nous voilà dans la deuxième montée … on reste un peu ensemble avec mon compatriote en bleu et jaune avant de le laisser petit à petit derrière … Le ravito et le deuxième jet d’eau seront également salvateurs … car j’étais à sec, en surchauffe évidente et donc inquiet … Sommet à 5km … c’est bien ce que dit le compteur … on en voit enfin le bout … on lâche rien … on commence à respirer avec le ventre pour détendre l’abdomen … mais rien n’y fait … c’est un peu tendu …à 1km de la T2 … le gros point de côté et le doute s’installe … vais-je pouvoir enchainer sur la CAP … ça rappelle de mauvais souvenir … le premier L sur le Bouchet et Paladru … allé, on respire … on souffle à fond … on respire … on se concentre … on boit … allez allez …
Arrivée sur la T2 … damned … y’a déjà beaucoup de vélo … c’est pas aujourd’hui qu’on fera un podium au scratch … basket, casquette, lunette et hop on enchaine … mais avant …. « du pain d’épices siouplait » …

1 km à pied, ça use …

Mes 2 morceaux de pain d’épices à la main, j’essaye péniblement de lancer une jambes devant l’autre … chaque tour s’enchaine d’une alternance de marche dans les montées et relâche dans les descentes … on la joue au mental … mais les encouragements du public, de Laeti et de Madame Planplan y font beaucoup … ça aide … on garde le cap mais le stress revient néanmoins … le p’tit jeune aux grandes pates ne devrait pas tarder … faut rien lâcher … je passe mon troisième tour à épier mes arrières … toujours rien … je passe une dernière fois le ravito … toujours pas d’Atrien … un espoir de 1ère place rilliette à portée de basket … j’y cours … j’y vole … la dernière montée … le virage à gauche à la patte d’oie … et voilà l’arche … FINITO … Adrien arrive 2/3 minute après …

On essaye de retrouver des sensations à l’abdomen … et on va se poser un peu à l’ombre avec not’ goûter … on encourage ses copains et on admire ceux qui courent même dans les montées … :shock:

Un tri exigeant qui mérite une préparation particulière. L’orga au top … un public et une ambiance géniale tout le long, qui ont su donner de l’énergie pour affronter cette épreuve de force.

… la réponse est non, plus jamais !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Lundi 24 Août 2020 14:52 
Comme toujours dans le sport de très haut niveau, tout se joue dans les détails.

Samedi 22/08,
08h00 : départ prévu pour rejoindre saint francois longchamp

08h15 : « il est ou mon casque ? t’as pris des barres de céréales ? tu prends quoi comme chaussures ? t’as regardé la météo ? » #triathlonencouple

08h30 : Départ réel du covoiturage

Arrivé sur place à 10h30 , on vise la place de parking à coté de Diego Van Looy. Il a un logo triathlon Elite sur son van et s’il a choisi cette place, c’est que ça doit être la bonne.
A ce niveau, on n’improvise pas.

On récupère nos dossards, croise les premières rilliettes masquées, on prépare le parc T2 et on enfourche les vélos directions le parc T1 et la natation.
Cette petite demi-heure de vélo nous renseigne sur les conditions météo : on aura le vent dans le dos sur le « plat » et on va cramer !

12h45, petite montée d’adrénaline avant le départ de la natation par vague. Pour ma part, ce sera vague 2.
Cette année pour ne rien laisser au hasard, j’ai privilégié l’état de fraicheur. Pas plus de 3 à 4 entraînements natation en 6 mois et visionnage de quelques vidéos de Michael Phelps durant le confinement.
Je suis frais comme un gardon et ça se ressent : je réalise mon meilleur chrono sans forcer !

13h29 : sortie de l’eau devant Laeti qui nous encourage (et prépare son bronzage) et enchaînement vélo sans encombre.

13h35 : après 3 km de vélo, Je croise une première rilliette au bord de la route. C’est Marion qui a décidé de faire un stop au premier bar clandestin du parcours. C’est aussi ça l’esprit rillette !

14h00 : les choses sérieuses commencent avec les lacets. Globalement, le vélo se passe sans trop de soucis même si je croise trop peu de têtes connues. Quelques faits notables sur le parcours :
- Un planplan qui semble avoir très chaud au milieu des lacets
- Un triathlète des Alligators qui s’arrête pour ramasser quelques prunes tombées sur la route et en distribuer à ses coéquipiers, je m’interroge : peut-on faire un triathlon en totale autonomie ?
- Un triathlète qui nous explique que son petit plateau s’est cassé et qui monte la totalité de la Madeleine sur la plaque. J’ai mal pour sa chaîne. J’ai mal pour ses jambes. J’ai mal pour mes jambes.

Le paysage est ouf et les lacets sont vraiment incroyable. On se régale!


17h00 : Enfin, je pose le vélo. Je croise un Coco tout frais qui en termine avec son dernier tour et un planplan moins frais mais toujours vaillant dans les 3 derniers km.
J’en ai marre de marcher et j’ai hâte que ça se termine. Je mets donc un petit coup de boost dans le dernier tour pour en finir avec cette histoire.

17h40 : on se pose au bord du parcours avec les premières rilliettes pour encourager ceux qui prolongent le plaisir. Tout le monde assure et se déchire. Mention spéciale à Prune qui voltige avec des enjambées de 3m dans la descente.

20h30 : Les résultats tombent et j’apprends dans l’oreillette que je devance Ade de 4 sec sur le parcours. Tout se joue sur des détails !

21h00 : Ultime épreuve spécifique rilliette, le démontage de buffet en équipe.
Prune nous a préparé des burgers, 0.5 kg de gratins de pomme de terre et un plat de frite par personne. Malgré le dévouement de chacun et quelques prises de relais appuyés d’Adrien et Coco, rien n’y fait. On échoue sur cette ultime épreuve du gratin de pomme de terre!

Nous n'avons pas le choix, il nous faudra revenir en 2021 pour finir tout ça proprement !


PS : @ADE
Après avoir déchiré ton pneu en 2019, caché tes chaussures de vélo en 2020, il me faudra trouver une nouvelle astuce pour pouvoir finir devant toi en 2021 !


Haut
  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Lundi 24 Août 2020 18:31 
Hors ligne
Triposteur débutant
Triposteur débutant

Enregistré le: Mercredi 09 Octobre 2019 18:24
Messages: 26
[quote="brouette"][quote="Ray Zin sec"]Il est coutume de partager des CR après avoir fait un tri, cassé du ravito et taillé une ou deux rillettes!!!!! Bien sûr avec beaucoup d’autre recitoire qui donne envie de lire le « tout »....

Ou sont vos plumes????

J’ai hâte!!!!

;-)

Les résultats sont en ligne monsieur le Président :onfire:

Un peu de récup et à vos plumes :wink: A la lecture des résultats, il y a dû avoir de beaux duels :bomb: :bomb:

Un grand Bravo aux Rilliettes pour les perf à la Madeleine :D :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Mardi 25 Août 2020 0:08 
Après des semaines d'hésitation et de "sorties tests", j'ose finalement me lancer et m'inscrire sur le triathlon de la Madeleine... l'envie d'accrocher un dossard et de faire une course avec plein de Rilliettes priment sur la peur du parcours !!

Le jour J arrive et le stress avec... (sans commentaire Marion :lol: )... Ouf, je croise Laeti, Marion et Flo pour retirer nos dossards ; je profite alors de leurs expériences respectives pour me préparer au mieux.
Après avoir déposé nos affaires en T2, il est temps de descendre en vélo pour rejoindre le départ de la nat... arf, quel vent !!... c'est l'horreur... ouf, nous l'aurons dans le dos pour le début du velo…

Après avoir préparé la T1, il est temps d'enfiler la combi, de se mouiller (pas si simple avec le masque :gratte: ) et de rejoindre la zone de départ... ce sera vague 3 pour moi, avec ADE. La pression monte... la première vague part... puis la deuxième... c'est à nous dans 90s... mais qu'est-ce que je fais là ?!... Plus jamais !!...
Et puis c'est parti... après un départ bien houleux, j'arrive rapidement à trouver mon rythme (qui lui est lent, malheureusement... fidèle à moi-même en nat !) ; mais je sors de l'eau avec la sensation de ne pas y avoir laissé trop de plumes... Laeti est là pour m'encourager à la sortie de l'eau ; c'est top !!
Comme si je n'avais pas perdu assez de temps dans l'eau, je continue à traîner en T1... (j'ai un gros entraînement à faire sur les transitions avec une bonne marge de progression !!).

C'est parti pour le vélo... consciente de ce qui m'attend, je préfère rouler tranquille et ne pas me cramer sur les 12km de plat... je me fais alors rapidement rattraper par Manue avec qui nous échangeons un petit peu avant d'arriver aux lacets de Montvernier... c'est là que tout commence !!... j'adore ces lacets et j'ai la bonne surprise de trouver rapidement de bonnes sensations. Je monte tranquillement en voyant toujours Manue pas très loin de ma roue arrière... elle est prête à tout pour gagner son pari contre Planplan !!
Petite pause à Chaussy pour remplir mes bidons et vite, je repars...
Dans la descente, j'entends rapidement crier "ATTENTION A GAUCHE !!"... à peine le temps d'identifier la fusée qui me dépose... aucun doute, cela ne peut être que Manue !! :shock:
Je profite de la descente pour apprécier la fraîcheur... et faire tourner les jambes... le deuxième col arrive trop vite !!... heureusement, nous avons la chance de nous faire arroser avant d'affronter les 10 derniers kilomètres qu'il nous reste (et pas n'importe lesquels...).
Je commence l'ascension du deuxième col avec Manue qui semble toujours aussi déterminée mais avec des sensations moins bonnes. De mon côté, la fatigue se fait également ressentir ; je continue à monter, lentement mais sûrement... un point de côté commence à me gêner et à m'inquiéter pour la CAP... j'essaie de me concentrer sur le vélo et de bien respirer.
Comme le maillot Rilliette attire la sympathie, c'est l'occasion d'échanger à de nombreuses reprises avec des participants : les Lyonnais, les connaisseurs de Rillieux, ceux qui sont heureux d'avoir fait leur seule course de l'année à notre aquathlon... bref, toutes les occasions sont bonnes pour discuter (et vraiment, je n'en suis pour une fois pas à l'initiative !). Cela fait un peu oublier le pourcentage du col et le point de côté... enfin, juste quelques instants...
A 1 km de l'arrivée, je n'ai plus qu'une seule hâte : poser mon vélo !!
Mais je commence à stresser : ce point de côté ne me lâche pas, au contraire, il s'intensifie... comment vais-je parvenir à courir ?!

Une fois la T2 passée, mes craintes deviennent réalité : je suis incapable de courir... les encouragements de Laeti me font du bien ; j'essaie de trottiner jusqu'à la première descente qui est atroce... je suis obligée de m'arrêter et de me plier en deux... grosse déception !!... je me prépare alors à l'idée de ne pas parvenir à courir et à faire le parcours en marchant...
Je parviens finalement à trottiner (sauf dans les descentes où je suis obligée de marcher...)... je vois alors Marlène qui finit son dernier tour, puis Prune qui me dépose avec une foulée tellement longue et légère... je me sens seule dans le mal !!... les Rilliettes sont de plus en plus nombreuses à être arrivées et donc à m'encourager ; c'est super motivant !... mais pas assez pour parvenir à rattraper Planplan que j'ai eu en ligne de mire quasiment toute ma dernière boucle de CAP...
Et ça y est, c'est enfin à mon tour de bifurquer à gauche pour rejoindre l'arche d'arrivée. Quelle satisfaction de terminer.. je savoure encore !!

C'était très chouette de partager cette première course de l'année avec autant de Rilliettes et de profiter de leurs encouragements sur la CAP (puisque j'ai en effet fait partie de ceux qui ont fait durer le plaisir... :lol: ).

L'organisation et l'ambiance de cette course étaient géniales, avec énormément d'encouragements tout au long du parcours qui ont aidé à affronter l'exigence de ce triathlon. C'était éprouvant mais super !!

Et donc si c'était à refaire ?!... et bien, je recommencerai !!


Haut
  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Mardi 25 Août 2020 1:25 
Hors ligne
Triposteur habitué
Triposteur habitué

Enregistré le: Vendredi 09 Novembre 2018 10:51
Messages: 68
Nous retournons à la madeleine pour la 1000ème fois de l’année (la der pour les 10 prochaines). DJ Manue s’améliore covoit en covoit, avec une voix soprano au top :wink: En haut à 10h, nous stressons déjà de savoir si nous allons arriver à l’heure en bas pour 13h :lol:

On croise quelques rilliettes, au retrait des dossard et au parc à vélo. 
Je suis contente d'être dans la même vague que Manue, hésitant tout de même à faire demi-tour. 
Impossible de faire du crawl, je n’avance pas, je brasse tout le long. Je commence à râler. 
Au bout de la fin de notre premier tour, la vague 1 nous (deux compagnons de brasse) rattrape avec le plaisir de nous rouler dessus. Je finis dans les derniers de la natation, Laetitia m’encourage. J’en ai déjà marre.

La partie vélo commence plutôt bien sur le plat, puis je déraille au début du col de chaussy. Je remets ma chaine et repars. Je n’ai aucune énergie dès les premiers virages, je galère à avancer. Je discute avec une ou deux personnes, un mec avec qui j’avais déjà fait le triathlon S l’an passé. Un des seuls moments positifs du parcours vélo. Il crève un peu plus loin, je finis toute la montée seule. Je croise Marion dans la montée de Montgellafrey, ça fait plaisir de voir une rilliette mais je ne lui épargne pas ma bonne humeur.

En Cap mon pied ne me gêne pas. J’oublie mon gobelet pour les ravitos, ma soif est néanmoins moins importante que mon ras-le-bol général. Je croise Manue, Elo puis Planplan, qui tape un sprint sur 15m en me voyant, j’ai beau lui dire qu’il a deux tours d’avance, il me dit que je bluff.

Bref, j’ai pris aucun plaisir, j'ai détesté.

Sinon des Rilliettes et une orga qui étaient au top, une bienveillance générale des locaux et randonneurs de passage sur l’ensemble du parcours. 
Bravo à tous pour votre course 


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Mardi 25 Août 2020 8:13 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé

Enregistré le: Mercredi 01 Novembre 2017 19:16
Messages: 253
:mdr: Prune , magique le CR , la Bacri du triathlon , une joie de vivre en compet , en plus t'en a doublé un paquet de mecs en vélo et surtout en Cap pourtant :bigups:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Mardi 25 Août 2020 23:14 
Bravo les rilliettes, sympa de lire vos CR :inlove:

Par contre un truc que je ne comprends pas dans le duel de la saison: comment Planplan peut gagner son pari d'être devant Manue alors que les résultats montrent l'inverse :gratte:


Haut
  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Mardi 25 Août 2020 23:43 
Hors ligne
Triposteur professionnel
Triposteur professionnel
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 04 Mai 2017 21:30
Messages: 665
on a neutralisé la nat et le vélo (ce sont des disciplines bien trop simples pour nous)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Mercredi 26 Août 2020 1:34 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 10 Novembre 2016 22:52
Messages: 360
Pour ce tri j’aurais mis en place prepa aussi bancale que mes fins de soirées
Depuis mars disons :
- 2 week-ends de dépoussiérage du velo à l’air frais.
- Quelques randos et footing

Une tel préparation est très difficile à maintenir, sauf quand les courses approchent, c’est pourquoi le dimanche d’avant sera d‘écrêté comme début d’une prepa technique en 1 partie faire tout ce que je peux de footing et de velo en 6 jours :onfire:
Voilà qui nous amène directement au fameux samedi, ce samedi qui selon des sources concurrentes voulant poussée au DNS il ferait mauvais.
Dans la voiture d ‘ADE ont est dans le timing pour arrivé à 10h30, je lui explique que ce sera peut-être mon premier Tri pluvieux alors il me compte de folles histoires de Tri sous la pluie pour me rassurer :’)
Une fois sur place on commence le casse-croûte pâte-mais et on croise des rillettes toutes bien motivées et déjà bien prêtes. Prune s’occupe de descendre nos affaires de nat pendant qu’ADE et moi descendons dans les derniers vers le plan d’eau, c’est dans cette descente qu’ADE l’an passé avait éclaté son pneu un peu plus bas nous tombons sur un gars qui justement change sa chambre, ça commence à m’inquiéter. Une fois dans la vallée nous constatons assez rapidement la présence du vent puisque le chapiteau d'un ravito se retourne juste devant nous, on donne un coup de main pour le redresser (sûrement celui qu’il me manquait en natation)

Nous voila dans la zone de départ, comme toujours entre la prepa et les choix stratégique, l’expérience ne rentre pas, je choisis de partir sans combi (comme 2 personnes sur tout le tri) :stupid: pour sois-disant gagner du temps à l’AT…. Et en perdre 3fois plus en nat. Départ par paquet de 100 super agréable, aux coté de la vague 1 et de Flo, Marion, PlanPlan et Marlène. A partir de 700m voila que mes jambes prennent le relais de mes bras, ce qui est rare et qui ne préconise rien de bon pour les sports de jambe. Sûrement dû a des muscles du haut du corps restés en vacances.

Finalement j’enfourche la bécane, qui le vent dans le dos me donne l’impression d’être frais comme un gardon. Je rattrape au pied du col de Chaussy mes deux compatriotes secs et bien meilleurs nageurs, Marlène et juste devant mon cher Floflo, on discute, je découvre ce superbe slalom entre les rochers et voilà que la fraîcheur du gardon commence a s’évaporer face à un mauvais temps qui avait plutôt l’air jaune et rond. Finalement on se retrouve au sommet pour ravitailler les moteurs, je lui annonce que « je ne pense pas finir le vélo ». Je fais la descente dans sa roue et c’est bien la seule chose que j’y ferais puisque la madeleine rebelote il s’échappe mais cette fois dès les premiers mètres. Les jets d’eau sont des oasis en pleins déserts, j’ai l’impression de revivre l’ascension de l’Alpes sauf que cette fois il n’y a pas d’eau dans les fossés. Pendant les 5 derniers km je trouve un compagnon de fatigue. Et voila qu’entre deux le paradis se profil l’AT et la CAP.

Départ illico cap gobelet, masque plein de transpi. Leati a finit, elle est là à nous encourager au top. Pendant 1tour et demi je n’ai aucune sensations, je ne pense qu’a mon ventre qui m’empêche de courir, il y a un truc de coincé, je me force finalement à roter. Et me voila partis pour prendre un plaisir de fou. Je finis au sprint tout seul puisque l’IronFlo est déjà en train de casser le buffet depuis 2min. S’en suis un défilé de rillettes finisheuse et bien dorées. #cadeau2021 #crèmesolaire :blush:

La régularité, puis l’entraînement seront de vigueur pour la prochaine fois :bigups:
Merci à tous ceux qui crient nos prénoms alors qu’on se connaît ni d’eve ni d’adam, il y avait pleins de supporter, une orga bien ficelée et des rillettes qui ont envoyé du pâté. :inlove:

_________________
Triathlèfe :biere:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Dimanche 30 Août 2020 19:40 
Hors ligne
Triposteur Km 2
Triposteur Km 2
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Lundi 24 Novembre 2008 18:54
Messages: 2096
Génial ! Ca donne envie de s'y remettre :razz:
Beau duel PlanPlan/Manue ... ça met du piment :razz: mais que fait Richelieu ? :gratte:
Et pour le CR, mention spéciale à Prune :mdr:

_________________
2016 : j'ai perdu à la courte paille :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Mardi 01 Septembre 2020 20:38 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé

Enregistré le: Dimanche 20 Août 2017 12:37
Messages: 219
Localisation: GENAY
Qu'est ce que çà fait du bien au moral tous ces CR!!
Plein de rillettes sur un triathlon, çà fait longtemps qu'on avait pas vu çà : satané COVID...

En tout cas, des super CR, je me suis bien marré
Bravo à toutes et tous pour votre course qui était loin d'être faclle avec une préparation dictée par ce put... de COVID

@Manue @Planplan : c'est cool pour Embrun, vous allez pouvoir vous tirer la bourre une fois de plus. Même pendant toute la prépa :onfire:

_________________
_________________
2017 : S Saint Pierre d'Albigny
2018 : 70.3 Aix en provence - XL Gérardmer - M Aix les bains
2019 : XL Polar Cannes - IM Nice


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Mardi 01 Septembre 2020 20:51 
Hors ligne
Triposteur professionnel
Triposteur professionnel
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 04 Mai 2017 21:30
Messages: 665
biloute a écrit:
@Manue @Planplan : c'est cool pour Embrun, vous allez pouvoir vous tirer la bourre une fois de plus. Même pendant toute la prépa :onfire:
Avec Manue, on a discuté, finalement Embrun c'est un peu trop facile pour nous, on croyait que c'était 5200 D+ mais en fait ça fait même pas 3800,
Je crois pas qu'on va arriver à se motiver suffisamment pour ce genre d'apéritif. Si Manue est toujours d'ac, on va attendre qu'ils organisent l'Embrun 2.0 en 2023, en plus ca s’enchaîne mal avec l'Alpe. ;-)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Mardi 01 Septembre 2020 20:54 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé

Enregistré le: Dimanche 20 Août 2017 12:37
Messages: 219
Localisation: GENAY
Planplan69 a écrit:
biloute a écrit:
@Manue @Planplan : c'est cool pour Embrun, vous allez pouvoir vous tirer la bourre une fois de plus. Même pendant toute la prépa :onfire:
Avec Manue, on a discuté, finalement Embrun c'est un peu trop facile pour nous, on croyait que c'était 5200 D+ mais en fait ça fait même pas 3800,
Je crois pas qu'on va arriver à se motiver suffisamment pour ce genre d'apéritif. Si Manue est toujours d'ac, on va attendre qu'ils organisent l'Embrun 2.0 en 2023, en plus ca s’enchaîne mal avec l'Alpe. ;-)



On te connaît Planplan maintenant
Tu vas récupérer un dossard d'Embrun la semaine précédente sur un malentendu :mdrire:

_________________
_________________
2017 : S Saint Pierre d'Albigny
2018 : 70.3 Aix en provence - XL Gérardmer - M Aix les bains
2019 : XL Polar Cannes - IM Nice


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Tri bien des madeleines!
MessagePosté: Mardi 01 Septembre 2020 21:28 
Hors ligne
Triposteur professionnel
Triposteur professionnel
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 04 Mai 2017 21:30
Messages: 665
biloute a écrit:
Tu vas récupérer un dossard d'Embrun la semaine précédente sur un malentendu :mdrire:
Comme ça aucun stress de préparation....


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 69 invités


Vous pouvez poster de nouveaux sujets
Vous pouvez répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous pouvez joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com