Nous sommes le Mercredi 16 Octobre 2019 15:31

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: The French Connection : Les CR
MessagePosté: Mercredi 05 Juin 2019 19:26 
Hors ligne
Triposteur Km 3
Triposteur Km 3
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 02 Octobre 2007 19:52
Messages: 3114
Voilà, nous sommes à peine le 5 juin et l'objectif de l'année est déjà passé :? . Je dois dire que quand GREGOS m'a proposé de l'accompagner sur le FRENCHMAN en 2019, je n'ai pas vraiment sauté de joie. D'abord parce qu'un objectif au 1er juin augurait d'une préparation dans le froid de l'hiver. Ensuite car en bon pyrénéen que je suis, les pentes escarpées me conviennent mieux que les longs bouts droits ventés !!! Mais bon, après réflexion je me suis dit que cela pourrait justement constituer un beau défi à relever et qu'une course aussi roulante pouvait favoriser le chrono et me permettre d'améliorer mon PB sur la distance IM (11H49 à Nice en 2018) :80: .

Certes, l'ALPSMAN m'aurait mieux convenu en terme de profil vélo mais je ne me sentais pas de partir sur un objectif aussi exigeant, d'autant que la date du 8/06 supposait là aussi une préparation hivernale.

Au final, banco, ce sera le FRENCHMAN, une course hors label Ironman, au tarif abordable, réputée pour son ambiance et sa bonne organisation.

La préparation concoctée par Benjamin PERNET s'est bien passée, j'ai fait le métier comme on dit, sans trop de problèmes d'organisation ni pépins physiques et le stage réalisé en Espagne au mois d'avril m'aura permis de réaliser un gros volume d'entraînement en compagnie des fidèles de l'événement auquel s'était joint cette année notre ami ZIGMUND qui a pu goûter aux joies des sorties I2 à la BPC. Il faut dire que le coach oublie de préciser que le I2 ... c'est le sien, ce qui correspond grosso modo à un bon I4 pour le commun des mortels (pour vous donner une idée le gars à gagner ROTH en amateur en 2018 et vient de réaliser la 11ème place au scrach sur le 70.3 Kraichgau en 4h19 :)

Le 30/05 nous voilà donc parti avec la petite famille en direction du Médoc, région bien connue pour ses plages, la qualité de ses vins et …, ses grandes lignes droites bien bitumées écrasées par le soleil !!!

Arrivés sur place nous tombons sur le début du « festival FRENCHMAN », car le FRENCH comme on dit ici ce n'est pas seulement la distance IM, c'est un événement qui dure 3 jours, traditionnellement placé durant le week-end de l'ascension, avec un M le jeudi, un L le vendredi et un XXL le samedi, plus de 2500 concurrents qui se succèdent sur les 3 épreuves dont 600 inscrits sur le seul XXL. Tout ce beau monde réunit sur le port d'HOURTIN sous la houlette de Benjamin SANSON, une personnalité atypique qui, avec son staff, anime l'événement de bout en bout ... ambiance garantie ! Cette année c'était le thème des gaulois, on aime ou on aime pas mais il faut reconnaître que ça change du label IRONMAN. Ici l'accueil est chaleureux, on ne se prend pas la tête, les gens sont détendus et tout se passe dans la bonne humeur. Comparer le FRENCHMAN à un IRONMAN ce serait un peu comme comparer DISNEYLAND et le PARC ASTERIX, les ingrédients sont un peu les même mais la recette est totalement différente et ma foi, c'est surprenant au début mais avec le recul je trouve que c'est plutôt une réussite. D'ailleurs les gens ne s'y trompent pas, en discutant avec les concurrents sur le site je m'aperçois que plusieurs d'entre eux ont déjà fait plusieurs fois la course, ils reviennent donc, mais on trouve aussi de nombreux novices sur la distance, attirés par un parcours plutôt plat (249 D+ selon Garmin) !!!

Après la récupération des dossards à notre arrivée, le jeudi et le vendredi se passent tranquillement avec nos familles entre derniers préparatifs, pose du vélo, baignade dans le lac et tentatives infructueuses de se faire servir rapidement par les restaurateurs du coin (c'est le début de saison et les équipes ne sont pas encore rodées :lol: ). Le vendredi, le thermomètre affiche déjà les 27° et la température doit encore monter d'un cran le lendemain avec plus de 30° attendus. L'air est chaud et l'inquiétude liée à la météo alimente toutes les discussions d'autant que le briefing a annoncé la couleur, la course va être très dure sur le marathon.
La (courte) nuit qui suit se passe plutôt bien. Réveil à 4H15, petit dej et je retrouve GREGOS. Passage au parc à vélo pour les derniers ajustements puis on se dirige vers les bus qui doivent nous amener de l'autre côté du lac, sur la plage de Piqueyrot où doit être donné le départ. L'ambiance est plutôt bonne enfant et détendue, rien à voir avec la tension que l'on peu ressentir sur une course IRONMAN. Nous arrivons à Piqueyrot quelques minutes avant le départ, le ciel est bleu, le lac d'un calme impressionnant et le soleil se lève au loin. Le parcours est simple, une grande ligne droite balisée par des bouées placées tous les 200 m qui traverse le lac et nous amène dans le port d'HOURTIN ou l'on sort de l'eau au milieu des pins et de la végétation. Vraiment superbe cette traversée. Le seul point noir, c'est la distance, annoncée par ceux qui ont déjà fait la course plus proche des 4200 m que des 3800 m officiels. Ce qui vu mon niveau natatoire n'est pas sans m'inquiéter un peu ….

Nous retrouvons sur la plage 2 autres athlètes entraînés par Ben Pernet et après une petite baignade pour tester la température de l'eau (annoncée à 18°), on se place pour le départ. Le speaker fait monter la pression en lançant Smell Like Teen Spirit sur la sono … On y est, ce moment où tu sens tes poils se dresser et ton instinct primaire de guerrier s'imposer, cet instant unique qui te motive à revenir encore et encore sur ce genre d'épreuve, ce goût de la plongée dans ton moi profond pour repousser tes limites et essayer de te dépasser après une préparation longue et parfois difficile, ponctuée de moments de doutes et de remises en cause. Ces sorties vélos interminables sur la fatigue où tu te dis, « mais quel sport de con, pourquoi je m'impose ça … », ces soirs où tu pars pour ta séance nat alors que tu préférerais rester avachi dans ton canapé à regarder la TV, ces séances CAP dont tu reviens avec une gêne au mollet ou à la cuisse qui te fais psychoter toute la semaine ne sachant pas si c'est un tamalou ou une blessure grave qui va pourrir ta fin de préparation. Tous ces coups de moins bien, balayés en un instant, tu es dans ton truc, prêt à en découdre et à tout donner … PANNNNNN !!!! C'est parti … BANZAÏÏÏÏÏÏ ….

Le lac n'est pas très profond, j'avance dans l'eau un moment puis je me lance, j'arrive rapidement à trouver mon rythme. Il faut dire que nous sommes moins nombreux que sur un IM, le lac est large, la visibilité parfaite et le parcours simple, le top … Je ne prendrais pas un seul coup pendant toute la durée de la traversée, appréciable … Ma montre vibre tous les 500 m, ce qui me donne un repère sur la distance parcourue. Mon rythme est régulier et malgré la monotonie du parcours, la douceur de ce petit matin et la beauté du lieu font passer le temps rapidement, je suis bien, je sais que ma vitesse est plus proche de celle du poisson rouge que de l'espadon mais je sens aussi que je suis sur mes bases habituelles … la rive d'HOURTIN se rapproche puis nous rentrons dans le port, ma montre vibre une dernière fois annonçant les 4000 m ce qui confirme au passage qu'il y a plus que les 3800 m annoncés par l'organisateur. Dernier bout droit, le public est amassé sur la rive et sur le pont sous lequel nous passons avant de sortir. TOP arrivée, 1h26 pour 4110 m au compteur, soit 2'07 au 100m, pas terrible mais dans mes standards, jusque-là tout se passe bien. Comme dirais Hannibal de l'Agence tous risques, j'adore quand un plan se déroule sans accroc :bigups:

T1, je me change rapidement et vais récupérer mon vélo. Celui de GREGOS n'est déjà plus là, normal, le bougre est un peu plus rapide que moi en nat et comme il est aussi bien meilleur en CAP, il va falloir que je creuse un maximum l'écart en vélo si je ne veux pas me faire reprendre trop tôt à pied, sachant que sur parcours plat j'aurais davantage de mal :?

C'est parti pour le vélo, avec une première boucle vers le nord en direction de SOULAC. La température est encore fraîche, la route à l'ombre et le revêtement très roulant. Je me pose en position aéro que je tiendrais pendant quasiment tout le parcours.
Les jambes tournent bien, les sensations sont bonnes et je tiens assez facilement mon objectif de puissance. Dès le départ je double de nombreux concurrents. Point positif je n'ai pas vu de drafting. Les athlètes sont plutôt respectueux des 12 m réglementaires, ce que je veille à faire également. À l'entrée de GRAILLANT un peu avant l'heure de course, un panneau lumineux annonce 40 km/h … :80: Je ne m'emballe pas. Je suis conscient que ce n'est pas fait pour durer :sarcasm: . J'arrive à SOULAC où un A/R vers le front de mer permet aux concurrents de se croiser. GREGOS est sur le retour alors que je suis sur l'aller, je regarde le chrono histoire de calculer le temps qui nous sépare. 7' s'écoulent avant que j'arrive au point où je l'avais croisé. Il n'est donc pas très loin et pourtant je mettrais du temps à le revoir. C'est le retour vers HOURTIN, une grande ligne droite de 20 km. En position aéro ça passe bien. Je reprends encore des concurrents. Beaucoup de gars en vélo de chrono et roues lenticulaires droits sur leur cintre, qui ne tirent pas grand bénéfice de leur machine. La chaleur commence à monter, l'ambiance de course se durcit. Un vent d'ouest s'est levé qui souffle de 3/4 face. Pas très violent mais usant. J'arrive à HOURTIN port. Le fan club m'attend sur le bord de la route. Les familles CRICRI et GREGOS encouragent leurs champions :inlove: . Je leur fais un petit signe de la main pour leur dire que tout est ok et je bascule vers le ravito. Petit tour dans le coin et s'est parti pour une seconde boucle. Vers le sud cette fois-ci. Nouvelle grande ligne droite. Cette fois sous le cagnard et avec un vent de face. La course se durcit encore. La puissance baisse un peu mais je respecte le plan de route du coach. L'objectif est de poser en 5h30, soit 32,7 km/h de moyenne. Je passe le 100ème km en 4h00, 33km/h de moyenne, nickel, je suis toujours dans les clous. Je reprends GREGOS seulement au 120ème km. Il a super bien roulé l'animal. De loin il semble toutefois marquer un peu le coup et relâcher son effort. Au passage je l'encourage en lui disant qu'il fait une super course et va exploser son record. Je poursuis ma route en direction de LACANAU. Les longues lignes droites sous le soleil commencent à m'user. Surtout, le bord de mer est étouffant, les pins ne laissant pas passer d'air, on se croirait dans le désert et je commence à avoir très chaud :aufeu: . Je m'arrose à chaque ravito mais la chaleur commence à faire son œuvre destructrice. Entre le 150ème et le 170ème on suit une route forestière bosselée entre sable et pins (la seule partie vallonnée du parcours). Mes niveaux de puissances baissent encore, signe que l'organisme marque le coup. Peut-être un manque d'hydratation, je commence à me faire à l'idée que le marathon va être compliqué. Arrive enfin le 170ème et le retour vers HOURTIN. À nouveau une ligne droite usante. Je pose finalement le vélo en 5H26, dans les temps prévus par le coach.

T2 rapide. J'ai opté pour la trifonction rilliette et je ne l'ai pas regretté (sauf pour le bronzage, notamment le petit grillage sur les dorsaux :mrgreen:). Je m'élance sur le marathon composé de 4 boucles de 10,5 km.

Dès les premières foulées je comprends que ça va être dur :sleepy: . La chaleur est beaucoup plus présente que sur le vélo et surtout le parcours est presque intégralement exposé au soleil, sans ombre. L'air est chaud et seuls les ravitaillements permettent de se rafraîchir un peu. Le public est présent en nombre et plusieurs habitants du coin ont sortis leur jet d'eau et proposent de nous arroser au passage. Ce ne sera pas suffisant pour moi, dès le premier tour je suis obligé d'alterner course et marche. L'objectif de faire un marathon en 4H00 est vite oublié. GREGOS me rattrape au 12ème km, il est dans le dur mais arrive quand même à courir. La suite sera une lente agonie. La présence de la famille et des amis ne suffira pas. La tête lâche au semi, à partir de là seul reste l'objectif de finir et de passer la ligne. Autour de moi ils sont nombreux à avoir le visages défaits marqués par la fatigue et la souffrance. Pour moi pas vraiment ça, plutôt la mécanique qui ne fonctionne plus, le cardio est au plus bas et musculairement impossible de courir malgré les gels et les boissons. Les concurrents s'encouragent mais nombreux sont ceux qui marchent ou abandonnent. Finalement je boucle ma course en 12H44, loin des 11h00 espérées mais il faut se rendre à l'évidence, ce n'était pas le jour pour ça. Passer la ligne je suis accueilli par Benjamin SANSON qui félicite chaque finisher et lui remet sa médaille. On se retrouve avec GREGOS pour débriefer. Il boucle tout de même sa course en 11h36 améliorant sensiblement son PB sur la distance malgré la chaleur. Le gars est costaud et a sacrément progressé, chapeau bas mon ami !

Clap de fin sur ce FRENCHMAN par un superbe feu d'artifice après l'arrivée du dernier en quasiment 17H00, un chrono digne de l'EMBRUNMAN :shock:

Évidemment je suis déçu du chrono final, mais l'aventure valait la peine d'être vécue. La course est superbe et ce FRENCHMAN m'aura permis de découvrir le plaisir de rouler sur les prolongateurs, c'est grisant. Les familles ont adoré le site, très pratique pour les accompagnants et nous avons passé un super week-end.

Merci à tous pour vos messages, c'était super sympa de vous lire et mention spéciale au ZIG qui a mis le feu sur le forum, c'était cool de lire ton post avant le départ :12sur10:

Et maintenant, place au grand prix de la montagne car ce week-end les warriors du club ont rendez-vous avec l'histoire sur l'ALPSMAN, un autre style de défi … GO GO GO les rilliettes, la préparation est maintenant derrière vous, profitez, prenez un maximum de plaisir et comme dit le coach, donnez tout ce que vous avez pour ne pas avoir de regrets à l'arrivée !!!

Cricri


Modifié en dernier par Cricri de bigorre le Jeudi 13 Juin 2019 15:36, modifié 7 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeudi 06 Juin 2019 6:44 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 04 Mai 2017 20:30
Messages: 342
en 3H les 100k ;-), super CR. Ca donne envie à part le marathon des sables :-)
Et surtout Bravo, même plat, un IM ça reste un Graal que la plupart d'entre nous ne peuvent qu'entrevoir dans un avenir flou.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeudi 06 Juin 2019 12:30 
Encore une fois BRAVO CRICRI pour ce nouvel XXL !

Le Frenchman me tente bien, mais c'est vrai qu'il est tôt dans la saison... quoique vu la température que vous avez eu, heureusement qu'il n'était pas en juillet où Août !

Petite question, est-ce que vous rouliez sur route fermée ?
On dit toujours que sur IM c'est le gros avantage.

Bonne récup'


Haut
  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeudi 06 Juin 2019 13:16 
Hors ligne
Triposteur Km 3
Triposteur Km 3
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 02 Octobre 2007 19:52
Messages: 3114
Salut Doud, c'est vrai que l'épreuve est sympa mais l'inconvénient c'est qu'elle arrive très tôt dans la saison, après, ça peu aussi permettre de placer un deuxième gros objectif sur la fin de l'année. Pour les routes elles ne sont pas fermées mis à part un ou deux bouts reliant les grands axes. Dans l'ensemble ça se passe plutôt bien mais c'est vrai qu'il ne faudrait pas qu'il y ait plus de concurrents car ça deviendrait problématique. Le trafic était quand même important ce week-end notamment vers les plages. J'ai été ralenti une ou deux fois par des voitures qui n'arrivaient pas à doubler les concurrents devant moi. Je crois que sur le L la veille il y a eu un souci vers LACANAU où d'après ce qu'on nous a raconté certains se seraient retrouvés presque bloqués dans un bouchon et auraient été contraint de le contourner en prenant la piste cyclable :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeudi 06 Juin 2019 20:56 
Cricri de bigorre a écrit:
Salut Doud, c'est vrai que l'épreuve est sympa mais l'inconvénient c'est qu'elle arrive très tôt dans la saison, après, ça peu aussi permettre de placer un deuxième gros objectif sur la fin de l'année. Pour les routes elles ne sont pas fermées mis à part un ou deux bouts reliant les grands axes. Dans l'ensemble ça se passe plutôt bien mais c'est vrai qu'il ne faudrait pas qu'il y ait plus de concurrents car ça deviendrait problématique. Le trafic était quand même important ce week-end notamment vers les plages. J'ai été ralenti une ou deux fois par des voitures qui n'arrivaient pas à doubler les concurrents devant moi. Je crois que sur le L la veille il y a eu un souci vers LACANAU où d'après ce qu'on nous a raconté certains se seraient retrouvés presque bloqués dans un bouchon et auraient été contraint de le contourner en prenant la piste cyclable :?

Merci Cricri pour ta réponse.
Me retrouver bloquer sur une telle épreuve me foutrais les boules.
Par contre 2 objectifs dans la season, ça cà me tente... Frenchman pour préparer le second IM... What Else ! :onfire: :onfire: :onfire:


Haut
  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeudi 06 Juin 2019 21:19 
Hors ligne
Triposteur Km 1
Triposteur Km 1
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 11 Juin 2011 18:17
Messages: 1023
Localisation: Montanay
Citation:
Par contre 2 objectifs dans la season, ça cà me tente... Frenchman pour préparer le second IM... What Else ! :onfire: :onfire: :onfire:


Frenchman + IM Barcelone :nervous:

_________________
Challenge Vichy 2013 / IM Francfort 2014 / IM Nice 2015 / Challenge Roth 2016 / Embrunman 2017 / IM Nice 2018 / Frenchman 2019 / Frenchman 2020


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Vendredi 07 Juin 2019 6:36 
Hors ligne
Triposteur Km 3
Triposteur Km 3
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 02 Octobre 2007 19:52
Messages: 3114
Invité a écrit:
Merci Cricri pour ta réponse.
Me retrouver bloquer sur une telle épreuve me foutrais les boules.
Par contre 2 objectifs dans la season, ça cà me tente... Frenchman pour préparer le second IM... What Else ! :onfire: :onfire: :onfire:


Je pense que les problèmes ont plutôt concernés le L sur lequel il y avait davantage de concurrents et des concentrations plus fortes de courreurs du fait de la distance plus courte et de la rapidité du circuit. D'ailleurs j'ai lu sur ONLINETRI qu'il y avait eu pas mal de problème de drafting sur ce format, les arbitres ont cartonnés mais ça n'a manifestement pas suffit ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Vendredi 07 Juin 2019 7:21 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 24 Février 2009 9:31
Messages: 415
Gregos a écrit:
Citation:
Par contre 2 objectifs dans la season, ça cà me tente... Frenchman pour préparer le second IM... What Else ! :onfire: :onfire: :onfire:


Frenchman + IM Barcelone :nervous:


Nice + Embrun :lol: 2 fois sans souci (bon faut un peu de temps libre pour la prépa)

Sinon Bravo les gars pour les perfs :trinque2: :trinque2:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Vendredi 07 Juin 2019 8:32 
Hors ligne
Triposteur Km 3
Triposteur Km 3
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 02 Octobre 2007 19:52
Messages: 3114
Fabrice a écrit:
Nice + Embrun :lol: 2 fois sans souci (bon faut un peu de temps libre pour la prépa)

Sinon Bravo les gars pour les perfs :trinque2: :trinque2:


Merci Fab :wink: ça fait plaisir d'avoir de tes nouvelles, dit donc va falloir penser à changer la photo de ton profil, elle a du grandir la p'tiote :lol: Sinon on te revois quand au club, ce serait cool de se retrouver sur un objectif commun :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Vendredi 07 Juin 2019 9:11 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 24 Février 2009 9:31
Messages: 415
Cricri de bigorre a écrit:
Fabrice a écrit:
Nice + Embrun :lol: 2 fois sans souci (bon faut un peu de temps libre pour la prépa)

Sinon Bravo les gars pour les perfs :trinque2: :trinque2:


Merci Fab :wink: ça fait plaisir d'avoir de tes nouvelles, dit donc va falloir penser à changer la photo de ton profil, elle a du grandir la p'tiote :lol: Sinon on te revois quand au club, ce serait cool de se retrouver sur un objectif commun :D



Pour le body y'a la numéro 2 :-)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Vendredi 07 Juin 2019 9:17 
Hors ligne
Triposteur Km 3
Triposteur Km 3
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 02 Octobre 2007 19:52
Messages: 3114
Fabrice a écrit:


Pour le body y'a la numéro 2 :-)


Cool, toi aussi tu as 3 filles à la maison maintenant ... courage :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Samedi 08 Juin 2019 20:35 
Hors ligne
Triposteur habitué
Triposteur habitué

Enregistré le: Lundi 24 Octobre 2016 15:00
Messages: 81
Bravo a tous les 2 ! Gros respect


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Samedi 08 Juin 2019 22:37 
Ce qui a de bien aujourd'hui, c est que j ai eu le temps de tout lire...
Et ça valait la peine ! Malgré la chaleur, tenir une régularité pareille, c est bluffant. Bravo a vous pour cette course ultra, et rapide !


Haut
  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Vous pouvez poster de nouveaux sujets
Vous pouvez répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous pouvez joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com