Nous sommes le Samedi 18 Novembre 2017 5:05

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: Lundi 21 Août 2017 16:38 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 28 Janvier 2014 17:45
Messages: 201
Comme je vous l’avais dit, j’avais prévu avec Hugo d’accompagner Paco sur son premier triathlon S .
Nous nous retrouvons donc dans l’Aude aux Cabanes de Fleury le samedi 19 août pour ce triathlon que je découvre pour la première fois. Nous retrouvons Paco et son frère Hugo qui lui aussi s’est inscrit pour découvrir ce type d’épreuve.
Paco est soucieux car il traine une douleur au genou qui l’a empêché de courir dans la semaine :???:

Nous nous rendons au retrait des dossards : comme cadeau on nous offre une bouteille de Syrah du cru, là aussi ça change du traditionnel tee shirt :trinque2:
Sur la liste de départ environ 400 concurrents quand même.. Je vois que nous ne sommes pas regroupés par club, mais par ordre alphabétique : surprenant, mais je comprendrai mieux plus tard :roll:

Après un déjeuner léger pris ensemble (Paco et Hugo qui sont un peu stressés ont du mal à avaler grand chose), nous nous rendons vers le parc. A l’entée Hugo V se voit refuser l’accès car son guidon est dépourvu de bouchons protecteurs (j'avais vérifié qu'il ait bien tout dont son casque, mais n'avait pas fait gaffe qu'il n'y avait pas de protection). Retour rapide au studio distant de seulement 200m pour récupérer des bouchons, et nous rentrons dans le parc. Je cherche mon numéro et je vois un vélo « 157 » positionné à un vélo « 320 » !!!
Je me pose des questions quand un concurrent me dit qu’il n’y a pas de place attitrée, et qu’on peut se mettre où on veut !!! :blush:
Depuis que je fais du triathlon, c’est la première fois que je vois ça :onfire:
Les 2 Hugo et Paco arrivent à trouver une place côte à côte. Pour ma part je me positionne un peu plus loin. C’est alors que je vois passer une maman dans le parc avec une poussette. Visiblement, on est loin des contrôles drastiques d’Embrun. C’est vraiment ambiance champêtre voir un peu olé olé, mais sympathique malgré tout , et puis dans :bienvenue: dans le sud !!!!

Il convient maintenant de bien repérer sa place pour la sortie natation, car sans numéro indiqué sur les barrières c’est un peu plus compliqué
Nous nous dirigeons vers le départ situé en amont dans un canal qui rejoint la mer. Je sens déjà lors de ce transfert que les jambes sont encore hyper dures suite à Embrun
Petite photo tous les 4 avant le départ pour immortaliser ce moment important pour Paco, Hugo V et leur papa
Fichier(s) joint(s):
20170819_145319.jpg
20170819_145319.jpg [ 124.03 Kio | Vu 322 fois ]


Nous rentrons dans l’eau un peu fraiche, bien salée et avec un courant qui va nous porter. IL y a en plus un vent violent vers la mer que nous aurons donc avec nous pour la natation mais de face sur la première partie vélo
Fichier(s) joint(s):
20170819_151328.jpg
20170819_151328.jpg [ 167.12 Kio | Vu 322 fois ]


C’est parti pour une natation on ne peut plus simple, c’est tout droit il s’agit juste de ne pas louper l'arrivée et l’échelle qui sert à sortir du canal, sinon on risque de se retrouver directement dans la mer…
Hugo et les 2 frères Verger Garnacho vont nager ensemble et sortir en à peine 13 mn. Pour ma part je les suis à environ 1mn30.

Quand je rejoins la terre ferme et essaie de trottiner jusqu’au parc, je vois tout de suite que j’aurai de grandes difficultés à courir. Les douleurs dans les jambes sont bien là. Je passe devant les 3 compères qui finissent de changer et partent pour le vélo.
J’ai un peu de mal à mettre mes chaussures de vélo car trop de courbature. Je m’assois donc pour le faire (plus de 5 mn de transition sur un S...), puis c’est parti pour le vélo.
Fichier(s) joint(s):
20170819_154923.jpg
20170819_154923.jpg [ 238 Kio | Vu 322 fois ]


Au bout de 500m on sort de village et là on se prend la tramontane en pleine poire. Je décide rester sur le petit plateau et de rouler assez souplement. Je rattrape malgré tout beaucoup de concurrents. Au bout de 5 km léger changement de direction pour longer l’Aude sur une toute petite route sans aucune circulation. On est un peu moins gêné par le vent et le parcours est vraiment sympa. Un peu avant la première bosse ( de 100m maximum), je rattrape Hugo V qui me dit en chier avec ce zef
A Fleury, nous tournons te c’est le retour vers les Cabanes. Tout de suite changement de rythme : de 26-27 km/h on passe à 38km/h puis après une deuxième bosse, c’est sur des allures de 44-45 km/h que nous filons vers le parc. Je ne rattrape ni Hugo ni Paco et pose le vélo après 33mn (il n’y avait que 18km), quand Hugo part pour la CAP

Nouveau changement de chaussure un peu délicat puis je pars pour la CAP sur un rythme pianissimo, je ne peux de toute façon pas accélérer. Après avoir été doublé par Hugo V dès la sortie du parc, je rejoins la partie en chemin sablonneuse vers la mer où nous devons effectuer 2 boucles de 2km. Je me fais doubler par un grand nombre de concurrents, mais je ne suis pas là pour une performance mais bien pour profiter de ce moment. A la fin de 1er tour je vois Paco accompagné de son papa qui semble bien souffrir. Je pense que c’est sa douleur au genou qui l’embête, mais en fait il n’arrive pas respirer comme il faut (trop de srtess sans doute). Puis j’aperçois Hugo que je rejoins à 1km5 de l’arrivée qui lui a mal au ventre (même le M d’Embrun laisse des traces semble t il). Nous terminons ensemble et franchissons la ligne en un peu moins de 1h27, Hugo V et Paco ayant terminé dans cet ordre quelques minutes avant nous

Direction un buffet vraiment bien achalandé qui aurait plu aux Rilliettes. Paco est un peu déçu de ne pas avoir pu courir la CAP à son rythme, mais pour un premier S je lui dis que sa performance est plus qu’honorable, et qu’il ne faut pas être impatient. Les capacités, ils les a, et non blessé il pourra faire de belles courses. Quant à Hugo V, ravi par cette expérience, il parle de vouloir s’inscrire au club à la rentrée…. :12sur10:

Malgré le contexte et le positionnement de cette épreuve/ Embrun, je ne regrette vraiment pas d’voir partagé ce moment avec ces p’tits djeuns, et en plus j’ai été agréablement surpris par les parcours qui étaient vraiment plaisants

Maintenant repos avant un dernier tri programmé début octobre à Cassis pour finir la saison

_________________
Embrun 1997: on s'était dit RDV dans 20 ans...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous pouvez poster de nouveaux sujets
Vous pouvez répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous pouvez joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com