Nous sommes le Samedi 25 Novembre 2017 0:31

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Dimanche 21 Mai 2017 18:13 
Hors ligne
Triposteur Km 1
Triposteur Km 1
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 01 Octobre 2009 12:19
Messages: 1595
Localisation: LYON 7
Salut les rillettes,

La couverture international du world Rillettes Championship n'est pas encore au top => Résultat ici depuis la cote almafitaine rien n'a filtré.
J'attends avec impatience vos récits et Cr de cette journée qui a du être mémorable je n'en doute pas.

Vite vite :onfire: :onfire: Je trépigne, c'est bientôt l'heure du Spritz et je voudrais lève mon verre en l'honneur des nouvelles starts rillettes de l'année.

Forza Les Rilliettes

_________________
2012 : LD Du Lac des Sapins (Echauffement réussi)
Embrunman (Mon cadeau pour mes 35 ans => FINISHER en 13H14, je me suis offert le gros lot)
Half par équipe de Paladru (Ca va envoyer du gros les Tabass Deluxe)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 21 Mai 2017 21:06 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dimanche 22 Septembre 2013 22:21
Messages: 399
Sur la côte d'Azur y a des rumeurs qui disent que Rayzin a ramassé :mdr:

_________________
Embrun 2017 :onfire:
#cavasaigner


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 21 Mai 2017 21:30 
Hors ligne
Triposteur Km 2
Triposteur Km 2
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 19 Septembre 2009 17:34
Messages: 2985
Localisation: Cx-Luizet
Breaking News:
Half Iron : 1 Pastaga - 2 Tricastor - 3 Beninho
M : 1 Benji - 2 Atrien - 3 ??

_________________
Embrun 2017 Finisher :mrgreen:
Sainté-Lyon 2017 :bomb:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 21 Mai 2017 22:01 
brouette a écrit:
Breaking News:
Half Iron : 1 Pastaga - 2 Tricastor - 3 Beninho
M : 1 Benji - 2 Atrien - 3 ??

3 marlene - 4 isma il me semble


Haut
  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 21 Mai 2017 22:06 
Sinon, y'a les résultats sur le site du chronométreur => http://my4.raceresult.com/66097/?lang=fr# 8:'
Y'avait aussi pas mal d'anciennes rilliettes 8-)


Haut
  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 21 Mai 2017 23:31 
Bravo les rilliettes pour ce beau championnat du monde.
Ça m'a fait plaisir de vous revoir. Merci à rom pour le dossard.
Kevin


Haut
  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 21 Mai 2017 23:38 
Hors ligne
Triposteur Km 5
Triposteur Km 5
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dimanche 22 Octobre 2006 14:52
Messages: 5381
Localisation: Montanay
Kevin (pandatrek) a écrit:
Bravo les rilliettes pour ce beau championnat du monde.
Ça m'a fait plaisir de vous revoir. Merci à rom pour le dossard.
Kevin

indirectement, c'est Manu qu'il faut remercier...
mais la prochaine fois, je laisserai mon nom plutot que de mettre le tiens :mdr: belle course :wink:

bravo à tout le monde pour sa participation et aux nouveaux champions du monde M et L :razz:

_________________
Rom


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 22 Mai 2017 7:13 
Hors ligne
Triposteur Km 2
Triposteur Km 2
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 19 Septembre 2009 17:34
Messages: 2985
Localisation: Cx-Luizet
Félicitations à Laurent Lambert qui gagne le L :onfire: et qui ne l'oublions pas fut Rilliette l'espace d'un pass en début de saison :wink:

_________________
Embrun 2017 Finisher :mrgreen:
Sainté-Lyon 2017 :bomb:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 22 Mai 2017 13:30 
Hors ligne
Triposteur Km 1
Triposteur Km 1
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 31 Août 2011 18:13
Messages: 1312
Bravo les rilliettes, avec le beau temps, un mondial au top!
Une ptite hernie a eu raison de ma participation, a une prochaine!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 22 Mai 2017 18:02 
Hors ligne
Triposteur Km 1
Triposteur Km 1
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 01 Octobre 2009 12:19
Messages: 1595
Localisation: LYON 7
Bravo Les Rilliettes
Pour trinquer Pastaga c'est l'ideal :mdrire:

_________________
2012 : LD Du Lac des Sapins (Echauffement réussi)
Embrunman (Mon cadeau pour mes 35 ans => FINISHER en 13H14, je me suis offert le gros lot)
Half par équipe de Paladru (Ca va envoyer du gros les Tabass Deluxe)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 22 Mai 2017 18:35 
Hors ligne
Triposteur Km 2
Triposteur Km 2
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 19 Septembre 2009 17:34
Messages: 2985
Localisation: Cx-Luizet
Premier championnat du monde sur format L sur un parcours que j'affectionne, à une période de l'année où je suis généralement en bonne condition, avec un plateau de rilliettes relevé, tout le monde bien préparé et prêt à en découdre. Bref, il y a avait de quoi être motivé au départ hier matin :-)

Si Pastaga semblait sur le papier un ton au dessus, on ne savait pas comment le minot allait réagir à la pression liée au statut de favori, surtout sur un format qu'il ne connaissait guère... La meute des outsiders était affamée: de Tricastor à Cricri qui défendait là son titre conquis de si haute lutte, de Ray zin sec à Sergio qui clamait haut et fort avant même le départ à quel point il était au taquet, d'un Prez affuté à une Brouette encore trop lestée, de Lolo à Rom, venus faire du tourisme sur leur propres terres, de Beninho à Jallet, toujours à l'heure des grands rendez-vous, des Top chefs de l'entraînement qui seront à point le 15 août: GG, Ade, Stef, Gregos à tous ceux qui prennent un malin plaisir à rallonger la journée des bénévoles :mrgreen: : Lauren, Pellets, Mekitrun, Gabriele, Krys...

Il y avait de la bagarre sur tous les fronts ce dimanche et ce dès le coup de sifflet, où pour une fois j'osais m'élancer de la première ligne. Façon talonneur, j'en prenais une dans les dents avant de mettre un pain à ma droite. Je me faisais ma place, jusqu'à la première bouée où j'ai senti le peloton me rouler dessus... Heureusement que j'avais la combi, sinon, je servais de déjeuner aux silures...
Le reste de la nat n'est qu'une purge, comme d'habitude et je sors très modestement à peu près à la même place que d'habitude => c'est décidé, j'arrête de m’entraîner :?

La T1 se passe mal : la combi qui ne s'enlève pas, la ceinture qui ne clipse pas, le zip qui ne zippe pas... La caricature d'une transition ratée.
Le début du vélo est très dur car c'est impossible de trouver un rythme: faux plats montants, coups de cul... ça ne fait que grimper jusqu'à Quintal: les sensations ne sont pas bonnes mais je me dis que ça ira mieux en grimpant vraiment :mdr: que nenni: à peine la route s'élève que le bitume me retient: la position danseuse n'y change rien et n'est pas plus avantageuse => le sourire carnassier :$ de Cricri quand il me dépose me confirme à quel point je suis dans le dur. Même pas la gniak de m'accrocher, ni la force de faire illusion... Je prends mon mal en patience en me disant que la course est longue et que ça peut aller mieux un peu plus haut... Obligé d'attendre les 4 derniers km du col pour reprendre un peu d'allure et de motivation et commencer à doubler quelques concurrents. Après avoir retrouvé un semblant d'énergie sur la fin du parcours vélo, le premier tour de càp se passe à bonne allure mais les positions sont déjà bien figées : c'est qu'ils sont loin devant et derrière ça ne semble pas revenir... à moins que....

Ayant vu Sam Sam se rapprocher à force de me laisser aller sur un faux rythme sur le second tour, je me dis que ça serait sympa d'arriver ensemble... je temporise et récupère jusqu'à le voir me reprendre à 500m de la ligne. Le bougre accélère directement mais j'en ai gardé sous la semelle: mon plan marche à merveille et Lolo nous souhaite un joyeux sprint. Trop confiant, je laisse Sam prendre les devants tel un sprinter sur le tour mais Sam en remet une dans le petit faux plat avant l'arrivée: j'ai du mal à boucher le trou et au moment où je recolle il ré-accélère une nouvelle fois : "il ne tiendra jamais jusqu'au bout" et j'attends le dernier virage pour lui faire l'intérieur.. Malheureusement, la relance est trop courte et le coquin garde une demi épaule d'avance sur la ligne! Bravo champion :bigups: Tel est pris qui croyait prendre: ça m'apprendra à vouloir faire le malin avec un gars plus rusé que moi :stupid:

Au final une belle journée même si j’aurais aimé avoir de meilleures sensations et jouer une place sur le podium. + 10 minutes par rapport à 2014 alors que j'espérais faire - 10 minutes. C'était l'objectif qu'on s'était fixé avec une ancienne rilliette avec qui on avait fini ensemble il y a trois ans mais qui elle aura réussi à tenir son objectif : - de 4h30 Félicitations Dav' Salutations à Mym aussi qui fait une belle course, Gilles Lecoffre qui bien que présent au départ n'a pas rallié l'arrivée, à Florian venu en paparazzi et à tous ceux du M qui nous ont bien encouragé => à vous pour le CR :coucou:

_________________
Embrun 2017 Finisher :mrgreen:
Sainté-Lyon 2017 :bomb:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 22 Mai 2017 22:07 
Hors ligne
Triposteur Km 2
Triposteur Km 2
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 07 Octobre 2009 21:41
Messages: 2974
Localisation: Miribel
Premier test grandeur nature sur la route d'Embrun... Le Championnat du monde Rilliettes-Croix-Rousse-Gaz :)

Mon plan était de rester raisonnable jusqu'à la course à pied :mdrire: Plus facile à dire qu'à faire, tant le plaisir de courir à nouveau m'a fait me prendre au jeu ! La natation est passée super vite dans une eau agréable et grâce aux conseils d'orientation de Coach Isma, je trouve de belles trajectoires à l'intérieur du parcours. Transition T1 express, et oui ça fanfaronne dans le parc à vélo, mais ça traîne ! hop j'inaugure la méthode des chaussures attachées sur le vélo: j'adore ! C'est bien plus facile de gagner 30" à la transition que 30" sur 1400m en nat :)

Je tente de partir en dedans à vélo, mais le coeur refuse de descendre en dessous de 160-165 bpm. Comme dit Brouette, le début du parcours vélo est très difficile et je double un bon paquet de "nageurs".
Je vois passer Mym dès le début et je sais pour avoir roulé avec lui récemment, que c'est la classe au dessus ! En forme le Mym (l'air des montagnes) Puis arrive Quintal et tout de suite les premières pentes sont très sévères. J'ai fait le pari du vélo de chrono (ben oui quoi faut bien s'amuser) et je vois encore une ancienne rilliette me dépasser: le Dav' qui mouline alors que je dois monter en force (39x27 c'est pas assez pour Embrun !) Mais j'arrive à le garder en point de mire jusqu'au sommet en alternant la position assise et les Watts gratuits en danseuse (private Joke pour Cricri)
Bref ça monte tant bien que mal. Le début de la descente est paradoxal: vue magnifique sur les Alpes, mais route bien pourrie: à côté défoncés, trous, chutes, etc. Bref je ne la connais pas donc je roule molo et je perd le Dav'. Le bougre est maintenant un régional de l'étape il doit la connaitre par cœur (et lui aussi marche à l'air des montagnes)
Ensuite ça descend jusqu'à l'arrivée et je suis finalement content de mon petit pari :p Je double enfin une rilliette: Marion qui finit son parcours vélo du M. Un petit mot d'encouragement et je fini à bloc :)

T2 un peu pourrie, j'oublie ma montre sur le vélo et je dois revenir sur mes pas... Le premier tour de cap est un peu un calvaire: mal au bide ! Mais ce qui est sympa c'est de croiser enfin les autres rilliettes du M (Laeti, Jean Luc...) et les supporter qui donnent de la voix: Karine, Cyprien, puis Jeanne qui vient de finir sont premier M dans un temps superbe, bravo Jeannette !
à la faveur du parcours en aller-retours, je découvre alors les positions au classement du L: devant Juju Pastaga fait un numéro: meilleur temps nat, meilleur temps vélo, meilleurs montée du Semnoz, il laisse juste le meilleur temps cap à Benhino l'extra terrestre ! Brabo Pastaga un titre amplement mérité...
Derrière ça bagarre avec Sergio, Brouette, Samsam dans son éternel duel avec Cricri, ADE et Gregos qui gèrent, Rom qui souffre après une superbe montée du Semnoz. pas facile d'être jeune papa :) RDV à Paladru Doc !
2e tour, ça va un peu mieux mais je vois Ben qui revient comme un avion et je finis dans le dur, gros coup de barre au 15e, les petites côtes et les relances font vraiment mal ! Mais j'ai réussi pour une fois à courir tout le long :mrgreen:
Arrivée au sprint: ça fait du bien quand ça s'arrête ! Bref il y a encore du boulot avant Embrun...

Mention spéciale :inlove: et un grand merci à notre ami, sponsor et mécène RayZinSec, vraiment c'était un super cadeau avec un temps magnifique et un triathlon sympa et bien organisé. J'ai découvert un parcours vélo splendide !

Un grand merci aux bénévoles et aux arbitres ! Vraiment une belle course que je recommande et ou j'aurai plaisir revenir, bravo à toutes les rilliettes pour vos belles performances !

_________________
Half Semnoz - Alpe d'Huez - Embrun 2017 - Paladru


Modifié en dernier par TriCastor le Lundi 22 Mai 2017 22:23, modifié 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 22 Mai 2017 22:17 
Hors ligne
Triposteur Km 5
Triposteur Km 5
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dimanche 22 Octobre 2006 14:52
Messages: 5381
Localisation: Montanay
merci Brou pour ce CR,
je m'y colle :
aligné de dernière minute sur le L, les deux dernières sorties vélo avec des rilliettes (grand colombier puis une virée en Chartreuse avec Zig et Jallet :inlove: ) m'ayant montré que ma tentative de dé-dieselisation avait +/- échouée. Merci encore à Manu..Presque entraîné en nat', 760km de vélo depuis janvier, soit quasi 1000km de moins qu'en 2015 avant la même épreuve...et un footing d'1h par semaine...l'idée = courir sur mes acquis de 2016 et profiter des copains, de l'ambiance et du paysage 8:'

Content de retrouver tout le monde avant le départ :-) certains pas croisés depuis un bail..(Lolo, Lau...)
l'eau est plutot bonne, on a connu pire à Rumilly. 8-)
Le départ est donné, assez vite je prends un bon coup de pied dans le pif, ça secoue. Appuis pas trop mal, les dernières séances portent leur fruit :twisted: (merci Alex) et aussi les conseils distillés par Isma depuis un moment. Je sors de l'eau dans les pieds de Tricastor, mais fait une transition moins rapide...

Ensuite, comme prévu, je vois passer le train jaune et bleu ; Ben, Jallet, Cricri, Ade, Sam...mais à Gruffy je me dis que j'ai vraiment bien fait de passer sur le L, car tourner à droite à ce moment là m'aurait un peu frustré. Je récupère au passage le RayZin :inlove: comme il y a deux ans. A Quintal je suis avec Sam (qui a l'air tout en force, peut être qu'1 ou 2 dents de plus t'iraient bien :gratte: ) et Ade (qui mouline avec son 30 dents :wink:), mais au fil des km les positions évoluent et au sommet je suis déjà quelques minutes derrière, ayant pioché un peu dans les 3 derniers km. Descente prudente et en récup, car je connais les deux relances/montées du retour avant et après Cusy, ça pique. Je pose le vélo en 3h, 15' de + qu'il y a 2 ans...j'ai donc une mauvaise nouvelle à annoncer : l'entrainement sert à quelque chose !! :mdr:

T2 puis Càp, peloton déjà bien dilué. Une crampe à droite, une crampe à gauche, puis ça repart. GG me dépose assez vite :shock:, le Rayzin est pas loin, je le croise sur le petit aller retour "cross". Puis Gregos me dépose au même endroit que GG au 2e tour :shock: :shock: mais je maintiens le Rayzin à distance, trainant mon allure "Ironman" :mrgreen: et assistant, en sens inverse, à la baston entre Sergio et Ben pour la 3e place, et entre Sam et Brou pour les places d'honneur. bilan pour moi : 1h38 vs 1h34 il y 2 ans...honorable. :sleepy:

Ce tri est vraiment toujours aussi sympa, il a su, au fil des années, garder son authenticité, probablement limité par la taille du plan d'eau dont on rase un peu les bord (ce qui n'est pas gênant), avec un parcours super, une ambiance top. Et en plus sous le soleil...que demander de plus ?

Une petite dédicace à Sam...depuis le temps que tu attendais ce moment.... :mdrire:

En tous cas, y'en a quelques uns qui ont l'air d'être sur la bonne voie pour le 15 aout.
Venez quand vous voulez en Savoie pour faire du D+, on vous préparera un parcours qui vous fera pas regretter la Luère ni le Beaujolais. :wink: :bienvenue: :biere:

prochain tri : le L du lac du bouchet, avec une petite brochette de rilliettes a priori 8-)

_________________
Rom


Modifié en dernier par Rom le Lundi 22 Mai 2017 22:47, modifié 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 22 Mai 2017 22:38 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé

Enregistré le: Lundi 11 Octobre 2010 11:55
Messages: 374
Localisation: Lyon 4
aller hop a mon tour pour un ptt CR
Je pars de Lyon avec Lauren Un peu tendues mais bon normal pour mon 1er tri depuis... longtemps et le 1er Half pour Lau
la compét n'a pas commencé qu'on se fait déjà doubler sur l'autoroute par Sam avec Isma qui nous met déjà un peu la pression par sms :twisted:

Après une bonne phase de repos suite à la sortie "Calvaire" du Gd colombier j'espère avoir retrouvé suffisamment de jus pour la grosse tabasse rilliette et essayer de me rassurer dans cette longue prépa jusqu'au 15 août.

c'est parti pour la nat, pas trop le temps de s'échauffer au final Il y a une sorte de départ féminin sur le coté Je me dis "super ça va être + cool" Et bien... pas vraiment Au bout de quelques mètres c'est la masse, les coups, le stress Bref contre mon gré je pratique ma bonne vieille méthode habituelle : temporiser et attendre pour partir après
donc oui forcément je sors encore et toujours assez loin derrière Je reste fidèle à la tradition enclume moi au moins !! :mrgreen:
Arrivée sur le parc à vélo déjà bien vide
Transition assez lente et c'est parti pour le vélo

Je sais que si il y a des chances de revenir sur quelques rilliettes c'est sur la partie vélo donc j'essaie de mettre le paquet dès le début.
Mais bon toujours personne en vue. Si j'aperçois GG! Un instant j'ai l'impression de revenir un peu mais non il avance le bougre et je le perds de vue
C'est finalement à quelques kms du sommet que j'aperçois 2 rilliettes qui se tirent la bourre : Lau et Gregos
J'essaie de me pousser un peu pour prendre un peu d'avance avant la descente comme je ne suis pas téméraire (et que Lau est un peu Kamikaze :lol: )
A quelques centaines de mètres du sommet j'aperçois une autre rilliette Il s'agit de Norbert ! Je reste sur mon rythme puis c'est la descente et le retour avec le vent dans le nez
Les jambes fatiguent un peu mais j'essaie de ne pas faiblir pour garder un peu d'avance avant la CAP

Au moment de quitter le parc à vélo je vois Norbert et Gregos arriver
Je pars dans l'idée de ne pas partir trop vite pour ne pas risquer l'explosion mais d'essayer de garder un peu d'avance Et la je vois Gregos arriver comme une fusée :shock:
un moment je me dis que je vais me caler sur son allure pour ne pas rester dans mon petit rythme mais je laisse très vite tomber l'idée :mrgreen:
Puis Brouette, Sam, Lau, Kris, Ade, cricri, raizin, lolo, pastaga la fusée, rom .... on se croise... on se recroise..... Un petit mot en passant Une petite tape dans la main :inlove: on en oublierait presque les kilomètres (ok non faut pas exagérer quand même :non: )
Puis c'est l'arrivée, le buffet, le debrief, les photos Bref une bonne journée

Félicitations à Julien, Tricator et Ben pour le podium championnat Rilliette L !
félicitations aussi aux rilliettes qui ont joué des coudes sur le M et XS
Hate de lire le CR de Marlène qui malgré toutes ses mésaventures se paie malgré tout le luxe de monter sur le podium :mdr:

Merci aux bénévoles, à l'orga pour la qualité de l'épreuve et à notre sponsor officiel X Rousse Gaz
Bonne récup à tous

_________________
Stef

Embrun 2017 sinon rien !! (en passant par le half du Semnoz et le tri du lac du Bouchet :mrgreen: )


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 22 Mai 2017 23:31 
Hors ligne
Triposteur Km 2
Triposteur Km 2

Enregistré le: Dimanche 06 Juin 2010 18:50
Messages: 2364
Stef a écrit:
aller hop a mon tour pour un ptt CR
Je pars de Lyon avec Lauren Un peu tendues mais bon normal pour mon 1er tri depuis... longtemps et le 1er Half pour Lau
la compét n'a pas commencé qu'on se fait déjà doubler sur l'autoroute par Sam avec Isma qui nous met déjà un peu la pression par sms :twisted:

Je confirme vous sembliez bien tendues vu vos têtes dans la voiture :biggrin:
De notre côté, trajet super détendu avec Sam et Rayzin. Bonne rigolade quand Sergio nous a appelé :lol:

On arrive sur place et on commence à croiser des rilliettes, des ex-rilliettes (Mym, Dav, Anthony, Kevin...) et plein de pas rilliettes 8-)

Echauffement avec Nes où l'on fait le tour du lac, et où on a la surprise de croiser Jeanne qui participe aussi, sympa la coupure en biathlon :D
Puis on fait les supporters pour la sortie de l'eau de ceux faisant le L :onfire:

Ayant fait le M, mon résumé de la course sera plus court que mes prédécesseurs du L surtout qu'il n'y a pas grand chose à en dire: pas de jus :( (le dicton dit pourtant "jamais deux sans trois", Chatte et Romans s'étaient bien passés, donc Rumilly s'annonçait bien :sigh: )
J'essaye de limiter les dégâts en nat. Puis sur la partie vélo, je suis collé à la route, j'ai même cru un instant que mes freins frottaient la roue :gratte:
Vers le 30ème km, je croise Nico B en pleine malchance: première de ses deux crevaisons successives :(
Puis vient la cap, et là toujours pas de miracle: toujours scotché. Je me force à garder un peu d'allure et aller jusqu'au bout. Les rilliettes sont loin devant et loin derrière. Heureusement, le parcours est en aller retour ce qui me permettra de les voir et de les saluer :D
Une fois arrivé, ravito et on assiste aux duels sur le L avec un beau sprint final entre Sam et Brouette, qui par respect pour la fonction, a laissé le président gagner :mdrire:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 23 Mai 2017 14:32 
Hors ligne
Triposteur habitué
Triposteur habitué

Enregistré le: Samedi 05 Novembre 2016 12:24
Messages: 82
Vos talents de narrateurs et de narratrices sont époustouflants. J’avais déjà été bluffée par vos récits du stage, à tel point que je n’ai rien trouvé de bien à écrire. Je tente tout de même le coup cette fois.
L’année des premières… Premier stage STTR, splendide, trop chouette. Premier M en compagnie d’une large palette d’athlètes super chouettes !
Dans l’eau, on ne voit personne, mais j’ai quand même réussi à retrouver Patrice à la sortie de l’eau ! C’est bon, je ne suis pas perdue !
Arrivée dans le parc, il y a quelques Rillettes. Je regarde plutôt mes pieds, mais aperçoit Nes qui prend son départ vélo.
Le parcours vélo, c’était super chouette, trop beau ! Patrice laissé dans le parc me rattrape et me double rapidement, puis Crapatueur il me semble un peu plus loin.
Ensuite, sur le retour on commence à voir des dossards avec fond orange nous doubler comme des fusées… Mais les 40 km sont passés très rapidement !
Je reviens au parc, il y a autant de vélo qu’à mon départ, voir même plus !
Allez espérons que les jambes vont répondre pour la course à pied. Ne pas partir trop vite, mais pas trop lentement non plus… C’est chouette de croiser presque tout le monde, petite claque dans la main ! Simon n’est pas loin derrière, Jean-Luc et Pierre également. Simon me dépasse et se fait la malle…
Quand je croise Tricastor en seconde partie de parcours, il me dit que deux Rillettes ne sont pas loin devant. Objectif à atteindre ! Je termine finalement avec Nes rattrapé au sprint.
Il ne nous reste plus qu’à encourager les derniers tours …
Carrément trop bonne journée ! Bravo à tous et toutes !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 23 Mai 2017 16:35 
Hors ligne
Triposteur Km 2
Triposteur Km 2
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 02 Octobre 2007 20:52
Messages: 2897
À mon tour pour un petit CR :-)
Comme le castor j'avais coché le championnat du monde comme première course de la saison avec dans l'idée d'en limiter le nombre histoire de ne pas entamer mes modestes réserves avant le grand rendez-vous du mois d'août (à mon âge, il faut savoir cibler ses objectifs :mrgreen: ). Arriver sur place dans les délais, la fête s'annonçait belle avec un grand nombre de rilliettes présentes et une météo enfin ensoleillée ... y avait plus qu'à !!! Retrouvaille des rilliettes, chambrages d'usage puis dépose du vélo et direction la lessiveuse pour le premier mode essorage de la saison. L'eau est bonne et le départ se fait plutôt correctement avec moins de baffes reçues que de baffes données ... j'adopte rapidement le style qui a fait ma légende, le "brawl" ... un mélange de brasse et de crawl qui me permet de sortir de l'eau en 29', soit environ 2'10 au 100 m un chrono largement meilleur à celui réalisé à l'occasion de mon dernier test 400 m ... ce qui confirme que le Cricri est un animal d'un naturel plutôt terrestre préférant l'eau croupie à l'eau chlorée :mdr: Je retrouve dans le parc quelques rilliettes en plein préparatif pour se lancer dans la partie vélo, plutôt bon signe, ça veut dire que je suis encore dans le coup :twisted: et s'est parti pour l'attaque du gros morceau du jour ... l'approche du Semnoz grimpe régulièrement et j'en profite pour rattraper les compagnons de voyages qui m'avaient oubliés sur le quai ... LOLO, SAM SAM, ADE, ROM, RAYZ, ... puis la remontée se fait plus laborieuse dans la partie la plus rude ... je sens à ce moment que les jambes suivent mais que ce n'est pas non plus l'euphorie des grands jours :gratte: A mon grand étonnement je reprends BROUETTE que je pensais déjà loin mais qui ne semble pas au mieux puis enfin, juste avant de basculer sur la descente, JALLET qui peste de me voir passer à quelques encablures du sommet ... je le réconforte en lui disant qu'il reviendra à pied car me connaissant je sais déjà que, vu ma forme du jour, la partie pédestre ne va pas être une partie de plaisir :? Je fais la descente sans trop en rajouter car le parcours est piégeux et jonché de quelques concurrents malheureux en train d'être secourus :shock: En bas du SEMNOZ il reste environ 30 km à parcourir, ce qui en soit n'est pas très long ni très compliqué à réaliser sur le papier dans la mesure où on peu s'attendre à pas mal de descente ! C'est pourtant la partie que j'ai trouvé la plus pénible, peut être par manque de jambes, faux plats et vent de face m'ont usés et j'ai trouvé cette fin de parcours interminable. Elle a pourtant une fin, au bout de 2H43 d'efforts ! Je pose le vélo au moment où Beninho s'élance mais je sais qu'il me sera impossible de lutter. Mon impression se confirme dès les premières foulées pourtant à l'ombre dans un environnement agréable. Je laisse filer Ben et je prends mon temps pour retrouver mes esprits. Après un arrêt pipi je tente de prendre un rythme mais impossible d'envoyer du gaz, le moteur marche bien mais il n'arrive pas à monter dans les tours ... inquiétant car ça devient récurrent ... dire que la CAP était mon point fort (ou plutôt le moins faible) à mes débuts dans le tri :( Comme je m'y attendais ça revient rapidement de l'arrière et je vois revenir les fantômes du passé durant le premier tour :lol: BROUETTE, puis SAM (le phénix toujours prêt à renaître de ses cendres) et ADE dans la second qui me fait forte impression avec une belle foulée bien légère (en forme le bougre en ce moment). Entre temps je croise les autres rilliettes, les premiers qui semblent très bien, PASTAGA puis TRICASTOR, lui aussi en grande forme, SERGIO qui fait une belle course. Je croise ensuite des concurrents plus dangereux qui me semble au dessus de mon rythme "survivor", notamment JALLET qui aura fait toute la CAP juste derrière moi et à sa suite GG, STEF, GREGOS, LOLO et les autres rilliettes. J'en termine péniblement en 1h37, rien de glorieux mais mieux que je ne pensais car ma montre ayant buggée à la sortie de l'eau je n'avais aucun repaire de chrono. On se retrouve tous pour debrieffer puis pour la photo de famille. Un bon moment et une nouvelle réussite de cette saison 2017. Bien content de retrouver toute la troupe et de revoir les SIMS et les anciens. Merci à notre sponsor préféré pour ce bel évènement et maintenant place à la récup et à la réflexion pour Embrun car on peu dire que je ne sors pas rassuré de cette journée ... mais la route est encore longue jusqu'au 15 août et tous les espoirs sont permis :onfire: Bravo à tous pour vos courses, sur le XS, le M, ... et aux lauréats pour leur beau succès, je trouve que cette année est particulièrement riche avec une belle ambiance et des gens de tous niveaux qui sont là pour se faire plaisir sans se prendre la tête ... vous avez tout compris, c'est ça l'état d'esprit rilliette :12sur10:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 23 Mai 2017 22:04 
Merci à Antoine (JALLET) de m'avoir convaincu de participer sur le long. Au niveau chrono, c'est un naufrage total sauf en nat mais bon faut pas croire aux miracles sans rouler un peu plus. En plus, j'ai peur dans les descentes. D'ailleurs JALLET a été à 20 cm de la grosse gamelle avec l'arrière de l'ambulance.

Deux jours après, j'ai envie de faire mieux, j'ai presque oublié la souffrance et c'est bon signe.
J'ai réellement apprécié les encouragements de toutes les rillettes que j'ai croisé.

Un grand merci au sponsor et à l'organisation qui a eu la bonne idée d'affecter mon temps à un triathlète de Tarare Triathlon ! C'est mieux pour mes statistiques personnelles et celle du club. (dossard 997).

Les bénévoles sont vraiment tous au top, j'ai pris le temps de remercier tout le monde sur le parcours.


Haut
  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 23 Mai 2017 23:31 
Hors ligne
Triposteur Km 2
Triposteur Km 2
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 20 Janvier 2009 0:50
Messages: 2171
Allez à mon tour pour le CR.

Comme le relève Cricri, une très bonne ambiance cette année au club, çà c'est vu ce dimanche à l'ombre du semnoz.
Un très bon souvenir cette course sous le soleil avec un superbe panorama au sommet.

La journée a commencé par un covoiturage entre Miribelan on commence à être nombreux à l'ombre de la Madone. Retrouvaille des Rillettes et anciennes gloires du club portant d'autres casaques. Chambrage et pronostiques vont bon train (j'avais mis une pièce sur Brouette et Tricastor ...).

Natation :
Bon 1,4 Km ce n'est pas la mer à boire, le départ est une vraie machine à laver. J'aime pas! Heureusement çà se dégage après la première bouée. J'applique les bons conseils d'ISMA sur l'orientation j'ai l'impression de n'avoir pas fait trop de détours.
Je sort dans le peloton des Rillettes. Transition à côté de Brouette qui peste sur sa combi. Globalement plutôt bonne sauf un arrêt par une arbitre, mon dossard n'est pas visible, il était sous mon maillot de vélo. Moralité pour la prochaine course longue mettre le dossard après le maillot de vélo.

Vélo
Des faux plats se succèdent, je me cale sur le cardio pour ne pas puiser dans les WATT. Je double (dont Jérôme et Lau), je me fait un peu doubler, globalement le sentiment d'être dans mon groupe de niveau, signe que j'ai fait une bonne nat. Cricri passe puis SAMSAM avec un petit rictus et un rrrrrg pas engageant. La pente devient plus raide je reprend SAMSAM puis ROM. La montée du Semnoz se passe bien. Je m'alimente dans la montée, penser quand même la prochaine fois à ouvrir la barre avant le départ. Dans les 4 derniers KM je vois au loin une tenue Rillette sur un vélo blanc certainement Antoine mais je ne le reprendrai pas. Superbe panorama au sommet je savoure. Descente peu engageant sur une route pourrie. Je m'engage de façon raisonnable dans les lacets, mais avec du rythme, en génèral je me débrouille bien dans les routes sinueuses. Quand la route devient plus roulante, je me fais reprendre pas des gars avec des développements plus grands. Suprise le SAM revient avec son rrrg. Je ne reprendrai plus dans les faux plats descendants et montants. Sur la fin du vélo, j'observe pas mal de Drafteurs, c'est comme çà dont 2 gars qui se passent des relais. Mais nous allons grosso modo au même rythme.
Je pose le vélo sous les encouragements de Kevin et Atrien.

CAP
dès la sortie de l'aire de transition, impressionnant je vois passer des avions qui attaquent leur 2eme tour. Au bout du lac obligé de faire une petite pose technique, je m'enfonce dans un petit chemin. J'entend une gente dame crier, c'est déjà pris! mince. Enfin allégé, j'entame ma CAP le révélateur. Je tourne à (mn/kilo mais je sent qu'il ne faut pas tirer plus pour ne pas risquer des crampes. J'enchaîne et saute les ravitos à part un verre d'eau arraché aux bénévoles. Plaisir de croiser les Rillettes de taper dans les mains. Je retrouve mes comparses de l'aquathlon Pierre et Raisin. J’aperçois jallet et Cricri mais mon objectif est SAM SAM rrg, Objectif trop ambitieux...c'est que l'animal va bien. La fin de la CAP sera un peu plus difficile, mon estomac crie famine! et oui j'aurai du prendre un gel ou deux. Je finis bien content de ma CAP mais conscient que j'ai "tapé dedans" malgré une foulée régulière. Conclusion, je manque de sortie longue en CAP, il va falloir que j'en cale au moins une toute les 2 semaines maintenant.

Objectif maintenant le 15 août !

_________________
2017, Embrun, What else?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 24 Mai 2017 16:01 
Hors ligne
Triposteur Km 1
Triposteur Km 1
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Lundi 24 Novembre 2008 18:54
Messages: 1856
A moi de revenir sur ce qui fut, à ma grande satisfaction, une chouette journée :razz:

Tout d’abord, un grand bravo à toutes les rilliettes pour cette participation en masse à ce grand rdv club de début de saison, pour cette super ambiance, pour les belles performances : podium de Jimbi, Marlène – même si c’était en biathlon :biggrin: – et notre ex-rilliette de charme Jeanne – qui pourrait être de bon conseil pour Marlène :gratte: -, ainsi que nos fiers champions du monde : la famille Blattner au complet sur le XS :groupjump: , Benji et Marlène sur le M :10sur10: , Pastaga et Steph sur le L :12sur10: . Un grand merci à notre sponsor CROIX ROUSSE GAZ :onfire: qui a favorablement choisi cette date, ce temps, cette eau presque chaude, ce parcours splendide, ce vent qui a porté certains et ralenti d’autres, aux accompagnants qui ont soutenu les rilliettes toute la journée :inlove: , aux Alligators pour cette toujours belle épreuve, et enfin, pour finir en beauté, une mention toute particulière à mon cher Brouette :kiss: pour ce petit cadeau de fin de course qui m’a définitivement ravi.

Comme pour nombre d’entre nous, Rumilly était la première épreuve de la saison. Je sais par expérience que c’est rarement la meilleure :roll: . C’est souvent une mise en route laborieuse, des sensations aléatoires, des transitions cafouilleuses, des finish délicats, … bref, il faut lancer la machine. Ayant déjà expérimenté des fortunes très diverses sur ce L (plus de vingt minutes d’écart entre 2014 et 2015…), je reste prudent, mais que de souvenirs extraordinaires :razz: de finish au mano a mano, avec Beninho en 2014 :wink: et une incroyable lutte avec Rayzin pour éviter la dernière place en 2015 :mdrire: ! J’ai aussi appris qu’il fallait compter sur les circonstances de courses et que rien n’était fini tant que la ligne n’était pas franchi :satisfied: (comme Captain qui se plante de chemin à 500m de l’arrivée et me donne gratis sa 4ème place en 2014 … :mdr: décidément, Rumilly, c’est la course des cadeaux). Et puis, un Championnat du Monde des Rilliettes, c’est forcément un rdv spécial, où il se doit de faire bonne figure 8-) . C’est aussi un test Embrun. Si ça répond, je signe ; si c’est laborieux, … :splash: Pour finir, deux bonnes années de frustrations à expier, deux ans que ça casse, j’aimerais que ça passe … :angry:

J’ai donc élaboré mes plans :sly: . Une fois n’est pas coutume, les circonstances d’entrainements me sont assez favorables. De bonnes sorties longues sur mars-avril et début mai, plus d’intensité mais aussi de la récup sur la dernière quinzaine. J’arrive frais :razz: . La concurrence est rude, dense, mais archi connue :stern: . Je sais que mon niveau me place entre la 5ème et la 15ème place. Mieux que ça, c’est trop fort pour moi et j'aimerais autant éviter les fonds du classement, j'ai déjà visité :roll: . Je rêve de faire comme en 2014... Une belle 5ème place serait comme un podium pour moi car elle signifierait mettre derrière l’essentiel de mes ennemis favoris, autant dire mes bourreaux de ces 2 dernières années. Il en manque bien quelques-uns : Greg, Crapatueur, … :whatthat: mais le choix est déjà large, même Rom qui me donne une dernière chance avant son départ :razz: . Pour revenir à mes plans : survivre sur la natation, garder CriCri en vue jusqu’à Quintal pour tenter de limiter l’écart au sommet, patienter dans le Semnoz, faire la fin de l’ascension si j’ai les jambes, attaquer sur la fin du parcours vélo qui devrait m’être plus favorable, en garder quand même pour la cap, faire un premier tour tranquille pour juger des forces en présence, et vaille que pourra sur le dernier tour. Eh bien, croyez-moi ou pas, c’est ce qui s’est passé au mètre près. :shock:

Je m’extirpe assez tôt des rilliettes pour aller me soulager d’une petite envie et tâter l’eau qui s’avère bonne. Je fais le choix de l’intérieur et je retrouve CriCri, Nes et Steph, Lau pour le départ. Même si elle passe finalement assez bien physiquement, ma nat’ sera une galère technique :nervous: , impossible de poser ma nage, je suis sur un deux temps saccadé, aucune sensation de glisse - j’ai honte de moi-même en pensant à Isma – sauf sur la fin où je découvre (après tout de même une bonne cinquantaine de tri à mon actif :sly: ) les bienfaits de l’aspiration … je finis les 300 derniers mètres dans les jambes de mes prédécesseurs, quasi en nage polo pour ne pas les perdre, mais tout en glisse, sans réel effort … à méditer pour les prochaines courses. Le parc à vélo est bleu et jaune de rilliettes … j’en ai le tournis 8-O … Jallet peu content de me voir déjà à ses côtés … :stern: j’ai la même réaction quand je vois CriCri arriver … la course est lancée :mdrire:

Le rythme est un peu compliqué à trouver sur le début du vélo. Mais je suis bien calé sur mon petit plateau. Je rattrape Jérôme et Lolo il me semble, avec la politesse qui honore chaque rilliette digne de ce nom :mrgreen: . J’attends qu’on me serve mon CriCri et il vient bien trop tôt à mon goût, un peu à froid, mais il faudra bien faire avec. Pourquoi CriCri me diriez-vous ? :satisfied: Mais parce qu’une année Ironman sans CriCri, c’est comme Embrun sans Izoard, l’Autriche sans Sissi Impératrice, Roth sans les bavarois, … ce serait fade … Mais surtout, c’est un sage :skeub: , qui gère sa course … bref, un leader spirituel, un gourou pour un Sam Saminable comme moi. Et puis, il est Champion du Monde en titre, sur un XS, au nez et à la barbe des meilleurs nageurs … si ce n’est pas un tacticien ça ? :shock: Enfin, j’ai toujours cru que le half du Semnoz était taillé pour lui : nat’ courte, un vélo qui se résume à une ascension à 9%, une cap régulière … bref, l’homme à suivre … si tu peux. +o(

C’est qu’il gambade le cabri des Pyrénées. Sagement, je le laisse partir mais je le garde à vue, même si je le recroise au bénéfice de quelques descentes. Il sera mon métronome jusqu’un peu avant Quintal. D’ici là, je pense me rappeler de Lau, Steph et Rayzin – en train de danser sur sa selle … :happyjump: pas bon signe quand je le rattrape si tôt :sigh: – puis Ade et Rom, mes camarades d’ascension du Gd Colombier. De fait, Rom me rappelle que c’est le Semnoz qui nous attend … et il me redouble, le regard narquois :twisted: , au début de l’ascension, suivi par Ade. Mais je m’en tiens à ma stratégie, je patiente |-) . Je n’ai pas un développement qui me permet de mouliner, donc je me relâche au maximum, je choisis de charmantes petites camarades d’ascension tout en gardant un œil sur les deux petits poussins jaune et bleu qui s’éloignent vers le haut … A la borne des 3km restants, j’ai des fourmis dans les jambes. J’abandonne mon petit peloton et je pars à l’abordage du Semnoz :onfire: . Je retrouve assez vite Rom qui ne semble pas au mieux, je l’interroge sur Ade que j’espère récupérer avant le sommet mais le bougre a pris la poudre d’escampette …

Ayant croisé des cyclistes qui redescendaient très couverts, je crains le froid. Le syndrome Gd Colombier peut-être aussi … mais que nenni. Certes un peu frisquet les premiers km, mais la dangerosité du parcours réchauffe bien assez et je retrouve Ade au bénéfice de la descente. On attaque les faux plats du retour avec le vent dans le nez :80: . J’ai du mal à gérer. Plaque ou pas plaque ? Je suis sur un faux rythme, du mal à trouver le bon rapport, je tente de ne pas trop en laisser, mais je vois bien en doublant que tout le monde est dans le dur. Je me dis que CriCri n’a pas dû aimer du tout cette partie et que c’est tout bon pour moi :biggrin: . Et de fait, j’ai un maillot rilliette en point de mire en arrivant sur Rumilly. Je pense à CriCri – une obsession me direz-vous ? :sigh: – mais c’est en compagnie de mon bon Jallet que j’entre dans le parc à vélo. Il a le masque :gerbe: . Il s’embourbe dans une longue transition. Juste le temps avant de repartir de lui demander s’il n’aurait pas remarqué, par hasard, un petit de type basque à sockets blanches, mais « oh lala, mon grand Monsieur, il est déjà loin ! ». « Bon ben j’y vais alors … ». :mdrire:

Comme beaucoup d’entre nous, pour y avoir passé de longues heures, je connais la cap par cœur, j’ai mes repères, des souvenirs … ça occupe :sigh: . Je relâche au maximum. Encore un bonne heure et demi devant moi, il faut que ça tienne. J’ai craint de trop en avoir laissé sur la fin du vélo mais ça répond bien. Je trouve assez vite un rythme confortable. Mais la pression revient dès le premier petit demi-tour. Je croise Brouette et CriCri en couple - mal assorti :faitpeur: – j’évalue l’écart, quelques minutes tout au plus, et je mesure au retour le retard pris par Jallet à la transition. Je le motive sur cette nouvelle cible qui s’offre à nous. Je ne l’ai pas senti partager mon entrain :? . Je ne m’affole pas pour autant. Ne grillons pas les cartouches si tôt. Voyons comment cela évolue. J’ai finalement assez vite CriCri en point de mire. Pas au mieux mon héros. De fait, il me fait une soupe à la grimace et je ravale les plaisanteries douteuses que j’avais eu le temps de préparer contre quelques encouragements :mrgreen: . Mais où donc est passé Brouette ?

Là, on commence à croiser de la rilliette de partout, ceux du M qui finissent leur cap, et les premières rilliettes du L qui achèvent leur premier tour. On s’encourage au point d’en avoir la gorge sèche et de ne plus pouvoir articuler. On informe des écarts, on motive, parfois en exagérant, mais tout pour la bonne cause, la tabasse :razz: :razz: . J’en profite pour faire le point sur ma position. 6ème. Je m’en satisfait très largement. A une place de mon max espérable, mais bien devant le spectre de la défaite qui m’a si longtemps hanté. D’autant que derrière, ça ne se bouscule pas … encore. Car une belle remontée de Ade était visiblement déjà en marche … :sly: Je m’installe dans mon petit confort. Je retrouve Brouette sur les demi-tours, l’écart n’évolue guère, il a l’air bien, on se chambre à chaque fois 8:' , mais soyons honnête, je n’envisage même pas de le rattraper… :non: Un petit moment particulier, je le reconnais, quand je croise Rom et Rayzin loin derrière … :wink: à l’entame du 2ème tour, je m’interroge tout de même sur la finalité de ma course. Et si ça revenait de derrière ? Et si ça craquait devant ? J’ai un énorme coup de flip au demi-tour suivant :shock: lorsqu’après avoir chambré Brouette je croise une RINI, RIlliette Non Identifiée, qui revient comme une fusée … j’ai bien 5mn pour tergiverser, calculer, deviner, stresser, … quand je suis rejoint par Joce qui m’explique, à mon grand soulagement, qu’il est sur son premier tour … :sleepy: mine de rien, ça m’a foutu un sacré coup d’adrénaline … je le retrouve aux côtés de Brouette au demi-tour suivant … j’en rigole bien … :mdr: Brouette me dit que je ne l’aurai pas … Je suis assez d’accord avec lui et on se dirige peinard vers l’arrivée. :satisfied:

De retour dans les rues du lotissement, toutes les rilliettes que je croise ne cessent de m’avertir de la faible distance qui me sépare de Brouette. C’est bon, ça fait plus d’une heure que je le suis, je suis au courant … on me l’a déjà faite celle-là … :roll: pas loin, pas loin … largement assez … et puis c’est Brouette tout de même … vous avez déjà vu une course de Brouette ? D’ailleurs, on ne dit pas une course, on dit une charge, une ruée ..., une boule toute de chair et de muscle dans un short bleu foncé … alors moi, je vous dis que je suis très bien derrière … :mrgreen:

Mais c’est vrai qu’il n’est pas loin le Brouette … :shock: je l’ai bientôt en point de mire … il n’avance plus … on est à quoi, 2 kil de l’arrivée ? … il ne se retourne même pas … il doit être cuit … c’est bizarre quand même, il avait l’air si tranquille si peu avant … :gratte: à la fois, plus rien ne surprend avec Brouette, capable du meilleur comme du pire … je commence à envisager, non sans dépit, un sprint à l’arrivée :angry: . Il va falloir encore se sortir les doigts … Quoique … je suis bientôt dans ses pied au terrain de foot … il reste la ligne droite du sous-bois, le petite côte à droite puis la longue ligne d’arrivée à gauche … bien assez pour accélérer, déposer un mec aux abois et finir tranquille … à moins de patienter un peu derrière, se refaire, et la jouer pupute sur la fin … oui, mais c’est Brouette, et même aux abois, avec la ligne d’arrivée en vue, il est tout à fait capable de le faire, ce sprint … :stern: je choisis donc la première option, l’action immédiate, radicale, on passe de suite en accélérant … avec une petite tape amicale tout de même … on n’est pas des chiens … mais, alors que je pensais laisser derrière moi un râle de défaitisme, c’est un Brouette tout guilleret qui m’emboîte le pas et se réjouit du sprint à venir … :trampoline: comment vous dire ? c’est un peu comme un bal où vous êtes invité à danser par le/la relou de la soirée et vous ne savez plus comment vous en dépêtrer … :mdrire: bref, je voulais éviter le sprint, je vais l’avoir... Recalcul express des données … 8-O c’est épuisant mentalement le triathlon … j’en profite pour décélérer et récupérer un peu … de toute façon, tout ce qu’il veut, c’est un sprint, il ne va pas attaquer de si loin alors qu’il m’a attendu … et puis il y a cette petite côte avant l’arrivée qu’il va falloir gérer … :gratte: je n’envisage d’abord le sprint qu’à partir de la ligne droite, probablement comme lui, mais je réalise bien vite que la configuration de l’arrivée est très piégeuse, ligne droite étroite, de possibles concurrents au milieu, virages à 90°, courte reprise avant la ligne … celui qui sera derrière sera mort … :faitpeur: je décide donc de prendre l’initiative tôt, dès le début de la côte, sans tout lâcher, pour tester la réaction de l’animal, ça répond bien de mon côté et ça tarde à réagir derrière, j’accélère, je passe le virage au sommet en tête, je me retourne, le Brouette est enfin lancé mais je suis devant … et ça suffira jusqu’à la ligne :80: . Autant dire que la reprise de mon souffle a été très très compliquée … :mdrire: mais quel finish ! quel superbe cadeau de mon cher Brouette ! Je ne pouvais pas espérer mieux pour conclure cette belle épreuve :razz: . Je salue là l’esprit chevaleresque du Mousquetaire Brouette, près à défier en duel n’importe quel importun pour la seule beauté du geste :inlove: . Quelle course !

Forcément, c’est un plaisir ensuite d’accueillir tous les arrivants :mdr: . Pas besoin de bcp titiller Hervé pour qu’il fasse une ovation à Rayzin quand il arrive enfin … normal, ce sont ses Championnats du Monde CROIX ROUSSE GAZ et ils auront été à son image, extrêmement sympathiques :wink: .

J’ai l’impression d’avoir été truandé par un démarcheur à domicile, nommé Brouette, qui m’a fait signer Embrun :biggrin: . Bon, déconnez pas les Rilliettes, si j’y vais, c’est avant tout pour être avec vous :razz: . Embrun, c’est l’enfer, mais avec vous tous, ce sera magique :onfire: . D’ici là, ça va un peu se compliquer pour moi, avec des déplacements en Asie. Le L des Sapins risque de me faire très mal :bomb: . Mais je vous dois cette revanche. La saison ne fait que commencer ! Vivement la suite ! Rdv déjà dimanche à Bourg ! :razz:

_________________
2016 : j'ai perdu à la courte paille :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 24 Mai 2017 17:25 
Hors ligne
Triposteur Km 1
Triposteur Km 1
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dimanche 09 Septembre 2012 15:25
Messages: 1222
Toujours aussi passionnant vos CR !!! :bigups: :bigups:
Ce fut une belle coursait je regrette de ne pas y avoir participé cette vu le nombre de rillettes au départ !! Ca aurait été une belle tabasse.

Bonne récupération et Cap sur Embrum maintenant... Attention à Zigmund, je le surveille sur Strava et je sens qu'il prépare un coup :gratte: :bigups:

A bientôt :coucou:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeudi 25 Mai 2017 20:28 
Hors ligne
Triposteur confirmé
Triposteur confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 28 Janvier 2014 17:45
Messages: 202
Alors là quand je vois le CR de Sam Sam, je me dis qu'on a bien fait de l'élire président: un vrai discours de ministre :mdr:

Difficile de passer après sans paraître ridicule. Mais bon, j me lance quand même
Pour ma part j'avais opté pour le M, même si j'aurais aimé batailler avec les cadors du L, quoique quand je vois les temps canons réalisés par les Rilliettes, je n'aurais pas espéré grand chose

Donc le M car avec le Ventouxman 2 semaines après c'était plus raisonnable. Du coup Sam Sam on ne croisera pas le fer avant le M de l'Alpe à priori puis bien sûr le 15 août puisque maintenant tu ne peux plus reculer :roll:

Départ aux aurores car Hugo et notre ami Paco dont c'était le 1er départ sur Triathlon avaient opté pour le XS. Arrivé vers 7H45 sous un soleil qui annonce une belle journée. Jimbi et toute sa famille sont là eux aussi alignés sur XS

Hugo et Paco s'élancent dans une eau bien agréable, et nagent ensemble jusqu'à la fin. Ensuite Hugo avec un peu plus d'expérience à la transition quitte le parc en premier. Après un trentaine de minutes c'est Paco qui est le premier de retour après une belle remontée, suivi à 2 mn d'Hugo. En course à pied Paco part avec un bon rythme qu'il maintient pour finir en un peu plus de 52mn; Pour une première, belle prestation avec de belles aptitudes en vélo et en course.
Hugo termine plus loin mais quand même bien content avec un temps amélioré de 7mn par rapport à 2015

Après avoir croisé quelques Rilliettes qui arrivent pour le L et le M, puis après avoir assisté au départ et à la sortie natation du L, à mon tour de me préparer pour le départ du M. Mon objectif est de terminer entre 2h30 et 2h45
Comme d'habitude après 50 m je ne vois plus qu'une ou deux personnes derrière moi. Décidément les départs natation se ressemblent toujours pour moi.
L'eau est malgré tout agréable et après la 1ère bouée je trouve mon rythme de sénateur, et je remonte même plusieurs concurrents. J'ai même l'impression de boucler mon parcours dans un temps correct (ce que le chrono démentira: 5 mn de plus qu'en 2015!!! Peut-être les bouées n'étaient-elles pas positionnées au même endroit...)
En arrivant dans le parc je suis juste derrière Simon. La première partie du vélo jusqu'à la séparation de parcours avec le L, me permet de rattraper un grand nombre de "nageurs" dont plusieurs Rilliettes que je ne reconnais pas toutes. La dernière que je rattrape est Laeti avant la descente et le carrefour retour où on rejoint de nouveau le parcours du L. J'avais souvenir de cette partie difficile en faux plat avec un revêtement ne rendant pas terrible. Ça se confirme avec en plus un vent défavorable; Je me fais doubler par plusieurs concurrents du L qui emmènent des braquets énormes.

Je prends le soin dans la dernière descente avant l'aire de transition de manger une barre afin d'attaquer la course dans les meilleurs conditions.
Je démarre ma course et de suite ressent une vive douleur dans la cuisse droite. Je mets ça sur le vélo où j'ai peut-être trop donné (après la course je me rappellerai cependant qu'en sortant de la boulangerie jeudi dernier, interpellé par un autre client en me retournant j'avais heurté un plot en fer avec ma jambe et avais ressenti comme une béquille)
J'ai vraiment l'impression de ne pas trouver de rythme avec cette douleur , arrive malgré tout à remonter encore quelques concurrents mais plus de Rilliettes. Les seules que je croise sont soit loin devant moi: Benjamin, Marlène soit dans leur 1er tour CP du L : Tricacstor, Sergio...
Finalement j'en termine en moins de 2h30 avec un temps CP pas si dégueu ( à quelques secondes près le même que ma natation d'ailleurs :onfire: )

En tout cas content de cette journée de reprise avec un temps ensoleillé commandé par voisin Rayzin :biggrin: , que je n'ai malheureusement pas aperçu sur le site, comme beaucoup d'entre vous

Place maintenant à Bourg, mais sur le S pour moi (et oui Sam Sam je suis dans la gestion, un truc qu'on connait pas bien en tant que triathlète et encore moins à Rillieux! :sarcasm: )

_________________
Embrun 1997: on s'était dit RDV dans 20 ans...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 28 Mai 2017 17:18 
Moi aussi je tenais à adresser un petit mot. Tout d'abord un grand merci à Croix-Rousse Gaz de nous avoir sponso sur cette belle course ainsi qu'à toutes les Rilliettes pour vos encouragements. En effet vous ne l'avait peut-être pas remarqué pour certain mais j'en ai chié sur cette course...

Ayant déjà était finisher sur cette course il y a 2 ans, je ne pouvais pas espérer mieux comme lieu de rdv pour le championnat du monde des Rilliettes !!! En effet je connaissais le parcours comme ma poche et le Semnoz n'avait plus de secret pour moi ... Donc je partais sur un objectif de 4h20, soit 5min de moins qu'en 2015. Mais je n'avais pas pris en compte mes 2 semaines de vacances d'innactivité sportive début Mai, le décallage horraire (+6), l'apéro avec Bilel Doumet et Atrien le vendredi soir ainsi que de la fondue de la veille ....

En arrivant sur les lieux le matin même je retrouve des Rilliettes en forme, afutées comme des gazelles, le sourire aux lèvres, le couteau entre les dents mais peut être un peu crispées par l'enjeux de l'évenement. Alors que certain converse entre eux pour se rassurer et se détendre, d'autres ne se gêne pas à chambrer et faire un peu d'intox. Mais bref, tout le monde se prépare dans le parc et on se dit tous que c'est une journée bien ensoleillée qui nous tend les bras.

Natation : départ tranquillou, j'essaye de prendre à l'intérieur. Malgré le passage des bouées un peu délicat, cette trajectoire intérieure est payante et je sors de l'eau pas trop epuisé. Mais pour me rendre au parc je constate que j'ai les jambes un peu lourdes ... Ensuite la transition se passe bien, je ne regarde pas si des vélos sont manquant mais j'entends qqles Rilliettes qui se payent le luxe de taper la cosette dans le parc :) une fois que je prends mon vélo je m'aperçois que ma ceinture porte dossard c'était déssérée sous ma combi du coup je perds quelques secondes à la rafistoller...

Vélo : A ce moment là de la course je pensais que Tricastor était devant moi car ce bonhomme est plus fort que moi à la nage. Donc je fais une grosse première partie à vélo jusqu'au pied du Semnoz et on m'annonce même 62eme au Quintal. Mais là, la galère commence ... Plus de jus, à sec, les voyants dans le rouge, ... je passe une montée horrible et je me fais doubler par un bon nombre de concurrents. Je n'arrive pas à m'alimenter et essaye de m'hydrater tant bien que mal. Je reprends qqle force dans la descente mais là encore je passe un retour vent de face horrible. Je n'arrivais plus à avancer, ça draftait pas mal derrière moi pour ensuite me déposer. Ni le moral, ni l'envie, ni le plaisir n'y était. Je pensais rentrer tranquillement au parc et pourquoi pas abandonner une fois là bas. Je croise tout de même Marion sur la fin du parcours et me donne un petit coup de boost au moral. C'est toujours sympa de croiser quelqu'un qu'on connait. Je l'encourage et me dirige sur le parc à vélo après de longues minutes de souffrance. Une fois là bas les Rilliettes sont présentes et j'entends des encouragements qui me redonne du boost. Obligé de m'assoir pour mettre mes chaussures car plus de jus et obligé de demander à ma copine où se trouve la sortie car plus aucune lucidité :) Mais au moment de partir je croise le Tricastor sur mes talons, donc impossible pour moi de m'en arrêter là. Je repars revenchar sur la partie pedestre.

CAP : Le premier tour se passe assez bien, j'essaye de m'alimenter et m'hydrater tout en gérant mon effort. En plus le parcours permettait de juger un peu les écarts entre concurrents. Je pense gagner un peu de terrain sur mon rival. Et sur le 2ème tour re la galère, la tête qui tourne et les jambes qui ne repondent plus... Je croise tout de même toutes ces belles Rilliettes en plein effort et échange quelques mots d'encouragements. Bref je finis la course en 4h33, cuit comme un radis, rincé comme une passoire. Content d'avoir remporté le championnat mais un peu deçu de ma performance et du manque de sensation. A l'arrivée je me ravitaille comme un ogre et je me paye un petit sieston de 10min dans l'herbe. Ensuite contraint de repartir tôt je me suis envolé vers la casbah lyonnaise.

Bilan : un grand merci à tous pour ce moment de partage mais perso je ne suis pas très confiant pour le long de l'Alpe d'Huez, le chemin est encore long. J'irais surement me rassurer sur quelqu'un Tri en juin. A bientot aux entrainements les gaziers !!!

Pastisment vôtre,

Pastaga


Haut
  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 28 Mai 2017 21:58 
Hors ligne
Triposteur Km 2
Triposteur Km 2
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 19 Septembre 2009 17:34
Messages: 2985
Localisation: Cx-Luizet
Invité a écrit:
Donc je partais sur un objectif de 4h20, soit 5min de moins qu'en 2015.


Petit cachotier: tu connaissais donc le parcours... Par contre, en te cherchant dans les résultats, j'ai trouvé 5h04, soit entre Crapatueur et Ray zin sec.... :gratte:
C'est donc 30 minutes de mieux que tu t'offres :shock: éh, c'est qu'on ne l'a fait pas à une vieille brouette rouillée :wink:

_________________
Embrun 2017 Finisher :mrgreen:
Sainté-Lyon 2017 :bomb:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 28 Mai 2017 23:32 
Hors ligne
Triposteur Km 1
Triposteur Km 1
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Lundi 24 Novembre 2008 18:54
Messages: 1856
brouette a écrit:
éh, c'est qu'on ne l'a fait pas à une vieille brouette rouillée :wink:


Objection ! Enfin, j'attends la publication officielle des résultats de cette année :mdr:

Une anecdote pour rire : quand j'ai fini 1 seconde derrière Rayzin à Aix en 2015, qui m'a di : "tu aurais pu donner un coup de reins" ? Un indice : un machin qui est toujours rouillé, qui grince, mais qui a quand même tendance à toujours vous précéder, même si vous poussez très fort :mdr: :wink:

_________________
2016 : j'ai perdu à la courte paille :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Vous pouvez poster de nouveaux sujets
Vous pouvez répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous pouvez joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com